3 juillet 2013

Mutations et carrières

Affectation provisoire à l’année : plus aucune visibilité.

Les affectations provisoires à l’année (ou AFA) sont une possibilité offerte aux collègues dont la situation personnelle est rendue difficile par le lieu d’exercice professionnel qui leur a été affecté lors d’une mutation.
Il ne s’agit pas d’une révision d’affectation, car le demandeur reste titulaire du poste qu’il a obtenu mais il est alors affecté uniquement pour la durée de l’année scolaire sur un poste provisoire plus conforme à sa situation.

Jusqu’à cette année, nous avions la possibilité de présenter les demandes d’AFA lors d’un groupe de travail spécifique qui se tenait fin juin. Puis, courant juillet - lors du GT d’affectation des TZR - nous obtenions les réponses concernant les situations que nous avions soumises au Rectorat.

Ces deux temps de négociations ont été supprimés.

En conséquence, nous avons présenté lors de la commission du 28 juin, les demandes d’AFA dont nous avions connaissance à cette date. L’administration a enregistré les noms que nous lui avons communiqués mais nous a refusé toute possibilité de contrôle et est restée évasive sur toute communication d’information ultérieure : il nous a été dit que la gestion se ferait « au fil de l’eau ».

Nous avons à nouveau soulevé le problème des situations médicales et sociales graves non résolues par le mouvement. Nous avons rappelé à l’administration que les AFA demandées par ces collègues devraient être traitées prioritairement. Celle-ci n’est pas d’accord avec notre analyse et poursuit sa logique de non-gestion des cas des collègues en situation de grande fragilité.
Inacceptable !