En même temps que nous sommes les uns et les autres impliqués dans les nombreuses actions rendues nécessaires par les attaques du pouvoir contre les services publics et les solidarités collectives, nous continuons notre tâche de représentants des personnels dans les différentes CAPA, FPMA, groupes de travail, etc.

Mais nous devons déjà penser à préparer les élections professionnelles de l’an prochain : en effet, si le scrutin a lieu en décembre, les listes doivent être constituées dès le mois de septembre. Il est donc nécessaire qu’elles soient presque bouclées fin juin. Nos différentes listes comportent bien sûr un certain nombre d’élus sortants, garantie de continuité, de mémoire et d’expérience, mais il est tout aussi nécessaire que nous assurions un renouvellement et un rajeunissement de nos candidats.

Les élus SNES jouent un rôle essentiel dans la défense des intérêts collectifs et individuels des collègues. Etre commissaire paritaire est une expérience qui peut tenter quelques uns de nos adhérents. Vous trouverez ci-joint un formulaire de pré-candidature à remplir et retourner. Nous recherchons des candidats dans toutes les catégories et tous les grades, mais nous avons en particulier besoin de certifiés de classe normale, dans la mesure où la CAPA des certifiés est la plus nombreuse : 19 sièges, donc 38 candidats dont plus de la moitié en situation d’être titulaires ou suppléants.

Toutes les candidatures parvenue au S3 ne seront pas nécessairement retenues, mais les candidats non retenus ne seront pas en cause : les listes présentées par le SNES doivent être constituées en respectant de nombreux équilibres : genre, département, discipline (nous recherchons en particulier des documentalistes et des certifiés de disciplines technologiques), type d’établissement. C’est aussi pour procéder à ces arbitrages que nous avons besoin du plus grand nombre de candidatures possibles.