Bulletin n° 209 - Juillet 2014
Bulletin n° 209 - Juillet 2014

Bulletin n° 209 - Juillet 2014

Note :
Un défaut d’affichage de ce type de document a parfois été constaté avec le plug-in de lecture pdf de Mozilla ( liens inactifs, titres ou fragments d’articles absents... ). Si tel est le cas, Mozilla le signale en général par une barre en haut d’écran et propose de télécharger ce bulletin en l’ouvrant dans un autre lecteur. Il est aussi possible de le consulter à partir d’un navigateur différent...

SOMMAIRE
  • Page 1 : Édito.
    • Une année éprouvante.
  • Page 2 : Tribune « École Émancipée ».
    • Tout n’est pas si pire
      ( et pas seulement parce qu’arrivent les vacances )...

  • Page 3 : Tribune « Unité - Action ».
    • Varsovienne* d’été. ( NDLR : voir au bas du sommaire )
  • Page 4 : Salaires - Retraites - Protection sociale.
    • La crise /
      Retour sur quelques aspects de l’année sociale.
      -
  • Page 5 : Orientation - COPsys.
    • Une fin d’année à enjeux.
  • Page 6 : Formation des enseignants et CPE.
    • La réforme n’endigue pas la crise de recrutement !
  • Page 7 : Programmes - CAEN.
    • Futurs programmes :
      c’est à la profession de donner son avis.
    • Le CAEN de juillet sera reconvoqué.
  • Page 8 : CA académique du 23 juin 2014.
    • Texte action adopté par la CA académique.
    • Motion :
      Projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.
  • Page 9 : CA académique - Notes pédagogiques
    • Bureau académique 2014 - 2016
    • Retard d’inspection des certifiés :
      essai transformé.
  • Page 10 : Suppressions de postes d’AED - REP / REP+
    • Vie scolaire, on attaque l’os !
    • Éducation prioritaire :
      une nouvelle carte pour 2015.
  • Page 11 :  :
    • Mouvement Intra 2014
    • TZR :
      des conditions de travail dégradées ?
  • Page 12 :  :
    • Les mots croisés de Jacques Agnès

- * NDLR : La Varsovienne est à l’origine un chant polonais ( 1893 ) repris et popularisé en Russie durant la période révolutionnaire 1905 - 1917. On la retrouve, entre autres, dans la bande sonore du Cuirassé Potemkine d’Eisenstein.

  • La Varsovienne ( Version française )

À écouter interprétée :

et

En rangs serrés l’ennemi nous attaque
Autour de notre drapeau groupons-nous.
Que nous importe la mort menaçante
Pour notre cause soyons prêts à souffrir
Mais le genre humain courbé sous la honte
Ne doit avoir qu’un seul étendard,
Un seul mot d’ordre Travail et Justice,
Fraternité de tous les ouvriers.

Refrain :

O frères, aux armes, pour notre lutte,
Pour la victoire de tous les travailleurs.

Les profiteurs vautrés dans la richesse
Privent de pain l’ouvrier affamé.
Ceux qui sont morts pour nos grandes idées
N’ont pas en vain combattu et péri.
Contre les richards et les ploutocrates.
Contre les rois, contre les trônes pourris,
Nous lancerons la vengeance puissante
Et nous serons à tout jamais victorieux.

- En 1933, pendant la guerre civile espagnole, l’air de la Varsovienne devient aussi celui du chant révolutionnaire anarchiste " A las barricadas "

  • A las barricadas par El Comunero
    • Paroles :

Negras tormentas agitan los aires.
Nubes oscuras nos impiden ver.
Aunque nos espere el dolor y la muerte
Contra el enemigo nos llama el deber.
El bien más preciado es la libertad
Hay que defenderla con fe y valor.

Alza la bandera revolucionaria
que del triunfo sin cesar nos lleva en pos
Alza la bandera revolucionaria
que del triunfo sin cesar nos lleva en pos
En pie el pueblo obrero, a la batalla
Hay que derrocar a la reacción.

¡ A las barricadas ! ¡ A las barricadas !
Por el triunfo de la Confederación.
¡ A las barricadas ! ¡ A las barricadas !
Por el triunfo de la Confederación.

    • Traduction :

Des tempêtes noires agitent les airs
Des nuages sombres nous empêchent de voir.
Même si la mort et la douleur nous attendent
Le devoir nous appelle contre l’ennemi.
Le bien le plus précieux est la liberté.
Il faut la défendre avec foi et courage.

Lève le drapeau révolutionnaire
Qui sans arrêt nous mène vers le triomphe
Debout peuple ouvrier au combat
Il faut vaincre la réaction :
Aux barricades ! Aux barricades !
Pour le triomphe de la Confédération !
Aux barricades ! Aux barricades !
Pour le triomphe de la Confédération !

- En 2014, dans les divers festivals de l’été, vous pourrez la chanter pour soutenir les intermittents du spectacle dans la version de Chanson Plus Bifluorée ( aussi présents au Festival d’Avignon du 3 au 27 juillet ).

  • L’intermittente (Chanson Plus Bifluorée et Florian LACONI)

Amstram
Gram
Assedic et
Spedidam
Qui qui va
Perdre ses droits
C’est toi ! Oh non, pas moi oh
En rang serré
L’ennemi nous assaille
Autour de no-o-tre drapeau groupons nous
Que nous importe la mort menaçante
Pour l’Assedic soyons prêts à souffrir
Mais le musicien courbé sous la honte
Ne doit avoir a-ar qu’un seul étendard
Un seul mot d’ordre travail et justesse
Suivons le rythme sur un temp d’acier
Oh frères aux armes pour notre lutte
Pour la victoire de tous les intermittents
Un seul mot d’ordre feuilles roses et vignettes
Fiches de payes, congés spectacles
Défraiements
Les producteurs vautrés dans la richesse
Privent de pain les artistes affamés
Ceux qui sont morts pour nos grandes idées
N’ont pas en vain combattu et chanté
Contre les bourgeois et les ploutocrates
Contre les rois contre les trônes pourris
Nous lancerons la vengeance puissante
Et nous serons à tout jamais victorieux
Oh frères aux armes pour notre lutte
Pour la victoire de tous les intermittents
Un seul mot d’ordre feuilles roses et vignettes
Fiches de paye, congés spectacles
défraiements
Défraiements !...

Bel été et bonnes vacances !

Dessin de Michel Puyau de « Chanson Plus »