CA académique du 30 mai 2011

La Ca académique s’est réunie le lundi 30 mai à Grenoble. Après avoir évoqué l’actualité et les dernières actions menées ou en cours, les perspectives de la rnetrée prochaine, elle a adopté le texte suivant.

La dernière rentrée scolaire avait débuté par un temps syndical fort, remarqué et bien relayé par les médias, quel que fût le nombre de manifestants. Le SNES FSU avait pris ses responsabilités en appelant à la grève dès la reprise des cours pour dénoncer les conditions de rentrée et plus particulièrement d’entrée dans le métier des nouveaux collègues et revendiquer une véritable formation initiale.

Les actions de cette fin d’année ont pu réussir localement ; elles n’ont pas eu d’impact suffisant, faute d’une généralisation dans tout le pays.

La CA académique estime qu’il est donc nécessaire de construire un plan d’action dès la rentrée. Les attaques sont nombreuses : collège, lycée, vie scolaire, orientation, pouvoir d’achat, carrières, services, évaluations, formation initiale et continue des enseignants.

L’ensemble des personnels, avec les parents, doit se donner les moyens de réagir contre cette idéologie du tout individuel. Rien n’est inéluctable. Le contexte international, entre le printemps arabe et l’accroissement constant des « indignations » européennes, en est la preuve qui doit nous servir d’exemple et de tremplin.

Nos collègues attendent un signal fort. Les élections professionnelles comme les échéances politiques de 2012 ne doivent pas constituer un frein à l’action mais bien au contraire un levier pour faire valoir nos idées et nos revendications.

La CA académique estime nécessaire, non seulement le recours à la grève dès la rentrée, mais aussi la poursuite de l’action par tous les moyens, avec les parents et les élèves.

L’année scolaire prochaine est une année fondamentale pour le devenir du service public d’éducation, de nos métiers, de notre identité professionnelle. La section académique convoquera un Conseil Syndical académique quelques jours avant la rentrée pour préparer cette année : actions contre la destruction des voies de formation et le renoncement aux ambitions éducatives, proposition de notre projet en direction des citoyens et des partis politiques, préparation des élections professionnelles.

La CA académique propose pour la rentrée le plan d’action suivant :

  • A partir du 30 août, campement revendicatif contre le recours abusif et illégal à la vacation et pour une loi de titularisation ambitieuse
  • Les 30, 31 août et 1er septembre, accueil syndical des stagiaires
  • 1er septembre, Conseil syndical académique : réunion des S1 et délégués de S1 pour préparer la rentrée, les actions et les élections
  • Semaine du 5 au 9, en préparation (ou autour de selon décision nationale) de la journée nationale, actions locales devant les établissements construites avec les parents d’élèves sur les effectifs, les suppressions de postes, les compléments de service, les affectations hors discipline, les précarités, les réformes, etc. : utilisation de visuels médiatiques, silhouettes symbolisant les disparitions, salles de classe bondées, etc., animations festives à l’initiative des acteurs.
  • Interpellation académique, départementale et locale des acteurs politiques locaux et nationaux

Adopté à l’unanimité des 23 présents.