Le Comité Technique Spécial Départemental de l’Isère s’est réuni le 10 septembre 2012.

Ce CTSD a été convoqué pour présenter principalement les ajustements de la carte scolaire du 1er degré et les moyens supplémentaires
alloués aux collèges du département en postes de CPE, d’AED, d’APS et AVS.

Concernant les collèges, le département a été doté de :

- 1 poste de Conseil Principal d’Éducation (CPE) ;

- 4 postes d’Assistants Prévention et Sécurité (APS) ;

- 13 postes d’Assistants d’Education surveillants (AED)

- 22 postes d’Assistants Vie Scolaire individuel (1er et 2nd degré confondus)

Pour consulter la répartition des attributions : Additif_2 2nd degré 10_9

Assistant de Prévention et Sécurité : un nouveau métier ?

D’après le dossier de rentrée 2012-2013 disponible sur le site education.gouv.fr :

"Le recrutement des APS vise à renforcer les actions de prévention et de sécurité conduites au sein des établissements les plus exposés aux phénomènes d’incivilité et de violence et dont le climat nécessite d’être
particulièrement amélioré.

Sous l’autorité du chef d’établissement, les APS ont pour mission de contribuer à l’analyse de la situation de l’établissement afin de mettre en
place une politique de prévention des violences scolaires. Ils interviennent également dans les cas de crise grave compromettant la
sécurité des personnes et des biens et contribuent à rétablir les
conditions nécessaires au bon fonctionnement de l’établissement.

Dans le cadre de cette mission, ils participent pleinement à l’action éducative, en complémentarité avec les autres personnels.

Les APS recevront une formation durant les huit premières semaines suivant leur prise de fonctions. Pendant cette période, 25
de leurs 35 heures de service hebdomadaires sont consacrées à leurs
missions spécifiques. Les 10 heures restantes sont réservées à l’appropriation du fonctionnement de l’établissement d’affectation, à l’apprentissage du rôle et des missions des différents personnels
(personnels de direction, d’enseignement, d’éducation, sociaux
et de santé, administratifs, ouvriers et de service, etc.), et à la
connaissance du contexte environnemental de l’établissement et
notamment des différents partenaires institutionnels. Cette formation initiale pourra en outre être complétée par une formation continue.

Enfin, l’ensemble des heures de formation pourra faire l’objet d’une validation des acquis de l’expérience dans la perspective d’une professionnalisation ultérieure.

L’action des APS est coordonnée avec celle des équipes mobiles de sécurité (EMS). Un contact privilégié est ainsi établi entre les APS et les membres de l’EMS de l’académie, susceptibles d’intervenir dans l’établissement, notamment pour concourir à l’organisation d’une fonction de veille et d’anticipation des situations de violence et pour développer des actions qui contribuent au sentiment de sécurité dans les établissements scolaires."

Pour en savoir davantage :