Une participation qui reste faible.

Si la participation est en progrès de 1 (CTA) à 1.5 (CAP) points par rapport à 2011, elle reste très inférieure aux participations antérieures. A l’évidence, le vote électronique et sa complexité d’accès sont restés dissuasifs, malgré un calendrier plus favorable qu’en 2011.

CTA : tassement de la FSU

qui conserve cependant 5 sièges sur 10

CTA 2014
CTA Sièges

CAPA : Le SNES et les syndicats de la FSU restent largement majoritaire,

mais connaissent un recul tandis que l’UNSA, le SNALC et surtout FO progressent

Perte d’un siège chez les certifiés et les agrégés au profit de FO qui fait son entrée chez les agrégés ; perte également d’un siège chez les CPE au profit de l’UNSA.

CCP :

la faible participation pour les deux CCP rend le scrutin peu lisible ; le SNES et les SN de la FSU conservent trois sièges sur cinq chez les AED /AESH et perdent un siège chez les non titulaires d’enseignement, orientation, éducation : 2 sièges pour les syndicats de la FSU et 2 pour le SGEN.