Quel triste spectacle que cette dernière rentrée d’un quinquennat qui avait promis la priorité à l’éducation. Postes non pourvus faute de candidats, désorganisation totale dans les collèges, lycées qui croulent sous les effectifs surchargés, crise de recrutement qui s’enlise faute de véritables pré recrutements… Vraiment, il y a loin de la coupe aux lèvres !

Après avoir joué la partition de la rentrée la plus anxiogène, en la plaçant sous le signe du tout sécuritaire, la Ministre s’étonne dans sa deuxième conférence de presse que les journalistes ne pointent que ce qui ne va pas [sic].

Rentrée 2016

Quelqu’un pourrait-il la tenir informée qu’il n’est pas possible de réformer l’École contre l’intérêt des élèves et la majorité de ses personnels ?

Nous allons encore répéter, plus haut, plus fort !


Dans notre académie, des postes vacants à l’issue du mouvement intra, un assèchement dès la rentrée du potentiel de remplacement, un recours massif, pas égalé depuis longtemps aux contractuels faute de recrutements suffisants, comme si la hausse démographique des années 2000 se révélait aujourd’hui, comme si la revalorisation de nos salaires et pensions n’étaient pas une urgence...

Alors, oui, nous serons massivement en grève le jeudi 8 septembre, et en manifestation académique à Grenoble.

Nos rendez-vous :

AG à 10h à la bourse du travail de Grenoble (salle FSU), pour l’agglo

Atelier banderoles / pancartes à 11h (même lieu)

14H place de Verdun (manif) POUR TOUTE NOTRE ACADÉMIE !

Non, nous ne lâcherons pas, et nous avons repris des forces !

8 SEPT 2016 greve intersyndicale communiqué académique Grenoble