Une seule solution, la mobilisation !

Le 29 janvier, nous étions plus de 2 millions à battre le pavé partout en France, dont 60 000 à Grenoble, à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales. L’action s’est construite autour d’une plate-forme revendicative commune, une première depuis des années. La grève interprofessionnelle a été extrêmement suivie, majoritaire dans le second degré et suivie à plus de 60 % dans le premier degré.

L’ampleur de la mobilisation a contraint le Président de la République à intervenir mais les réponses faites sont toujours les mêmes : provocation, mépris et mesurettes en direction des salariés à qui le plan de « relance » ne profite pas. Rejet de toute discussion sur les suppressions d’emplois publics et les salaires, cadeaux aux entreprises et au patronat.

Dans notre secteur de l’éducation, les combats contre les différents projets de réformes ( du lycée, de la formation et des recrutements, du statut des enseignants chercheurs, loi LRU sur les universités...) doivent se poursuivre et s’amplifier.

Le 19 mars, tous ensemble à l’appel de toutes les organisations syndicales, nous devons faire mieux que le 29 janvier ! La marge est grande, en terme de mobilisation, pour obliger le pouvoir à prendre en compte nos revendications !

Modalités dans le département pour la journée du 19 mars : des manifestations auront lieu à

- GRENOBLE - 10H00 PLACE DE LA GARE
Attention, le camion de la FSU sera stationné avenue Félix Viallet (dans le sens du départ de la manif)

- BOURGOIN - 10h PARKING DIEDERICHS

- ROUSSILLON – 10 h PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

- VIENNE - 14h devant la SOUS-PRÉFECTURE

- VILLEFONTAINE - 14 h 30 devant le MEDEF