Les actions du 1er trimestre (rassemblements le 11 septembre, grève le 7 octobre, manifestation nationale le 19 octobre, grève du 20 novembre)
ont permis une mobilisation croissante des collègues et une prise de
conscience de l’ensemble de la population (parents, lycéens,étudiants…)
sur les problèmes et les besoins du système éducatif.

La grève du 20 novembre a permis la convergence des revendications
du 1er et du 2nd degré. Enfin le mouvement lycéen combiné aux
différentes actions des personnels a poussé le gouvernement à reculer
sur la réforme des lycées. De même le maintien de 1500 postes de
RASED est à créditer à la mobilisation des enseignants et des parents.

Mais le gouvernement ne renonce pas pour autant à ses choix éducatifs
réactionnaires. Il faut donc poursuivre et amplifier l’action, pour
notamment exiger l’annulation des suppressions d’emplois programmées
pour 2009.

C’est dans ce sens que le collectif national pour l’éducation « Profs,
parents, élèves… tous mobilisés pour l’avenir de l’école » a appelé à
manifester samedi 17 janvier pour défendre le service public d’éducation.
De même, les fédérations de l’Éducation Nationale et de la Fonction
Publique se joignent à la journée de GRÈVE NATIONALE INTERPROFES-
SIONNELLE du JEUDI 29 JANVIER.

Modalités dans le département pour la journée du 29 janvier :

manifestations

- à GRENOBLE - 10H00 PLACE DE LA GARE

- à VIENNE - 13h30 devant la SOUS-PRÉFECTURE

- à BOURGOIN - 9h30 PARKING DIEDERICHS

- à ROUSSILLON – 10 h PLACE DE LA RÉPUBLIQUE.