Comme chaque année à la même période, le local de la section académique devient une véritable ruche. Si pour le visiteur occasionnel, les allées et venues des militants, les binômes ou trinômes de travail, les échanges d’un bureau à l’autre dans un obscur jargon , la sonnerie incessante du téléphone, la photocopieuse et le reprocopieur qui tournent en cadence, jusqu’à deux à trois ordinateurs qui chauffent par bureau, semblent relever d’une agitation brownienne, en réalité chaque militant présent connait sa mission et sait où il en est.

La préparation du mouvement

Migou vient de communiquer les candidats cachés à des militants perplexes
Les « GEO » de la Drôme en couleur

Une fois le projet du rectorat édité (et publié malgré nos objections et les protestations de collègues chez qui cette publication suscite davantage de stress, déception pour les uns, espoir pour les autres mais aucune certitude pour personne), il est nécessaire de repérer les erreurs liées à l’imperfection du logiciel puis de proposer des améliorations qui augmentent le nombre de mutations et rapprochent les collègues de leurs premiers vœux. Dans les plus grosses disciplines le travail peut être fastidieux, même s’il existe peu de supports disponibles comme cette année car il faut s’assurer qu’aucun candidat ne sera lésé.

Conciliabule devant l’ordi
Anne Marie et Cyril travaillent « au vert »

La « FPMA » : siéger au rectorat.

La délégation s’installe

La délégation SNES est la plus nombreuse, mais là aussi chacun a son rôle : les deux élus qui ont préparé la discipline font les propositions, d’autres enregistrent les modifications au projet ; la présence de militants des cinq départements permet des interventions sur la géographie de l’académie et la réalité de certains déplacements ou encore sur des compléments de service non annoncés. Les briscards les plus rompus à cet exercice vérifient rapidement les propositions alternatives de l’administration ou d’autres organisations.

dernière consignes avant la séance
les élus drômois au premier plan

Retour au « S3 » :

Vérification

Vérifier les documents ; saisir les modifications pour libérer la publication électronique et l’édition de mailings ; répondre au téléphone, plier et mettre sous enveloppes, sans oublier un débriefing convivial, tandis que ceux qui préparent la journée suivante sont toujours au travail.

Vérification
Débriefing
Mise sous pli et envoi