Avec une participation supérieure à 75%, les MI SE ont renouvelé leur confiance au SNES.

Le renouvellement de la Commission paritaire consultative des MI et SE a été marqué par la très forte réduction du nombre d’électeurs, suite à la décision autoritaire et arbitraire de faire disparaitre de nos établissements ces étudiants-surveillants pour les remplacer par des personnels plus précaires, à la charge de travail alourdie et aux garanties réduites. En 2005, les MISE étaient encore 724, contre plus de 2000 en 2002 ; cette année il n’y a plus que 198 surveillants en activité. La seconde caractéristique de ce scrutin est la réduction du nombre des listes en présence : seuls le SNES-FSU et le SE-UNSA ont présenté une liste de candidats, alors qu’en 2005, six listes étaient en compétition.
Vous trouverez ci-dessous le détail du dépouillement par département ainsi que le rappel des résultats de 2005. Il est à noter la forte participation : plus de 75% contre un peu plus de 52% en 2005.
Un effet conjugué de la réduction de l’électorat et du nombre de listes, d’une part, et de la répartition des sièges à la plus forte moyenne, de l’autre : en 2005, avec 48% des voix le SNES avait obtenu les deux sièges de la CPC, tandis que cette année, avec près de 64% des voix, il doit laisser le second siège à l’autre liste.

Les représentantes élues pour le SNES sont donc

- Monique FAVREAU – ZUBER, MI au lycée Édouard Herriot de Voiron en Isère (38)
- Magalie JULLIARD, SE au collège Maurienne de Saint Jean de Maurienne en Savoie (73).

Résultat de l’élection à la CPCA des MI-SE