Pour le mouvement (inter et intra), les services du rectorat transmettent aux représentants des personnels des documents papiers. La couleur de leur couverture devient, dans notre jargon, le moyen d’identifier leur contenu.

S’il est un document emblématique du travail du commissaire paritaire sur le mouvement, c’est bien le « Vert ».

Il reconstitue les « piles » de candidats par établissements. C’est à dire que, sous le nom de chaque établissement figure le nom de chacun des candidats l’ayant demandé, classés par barème, ainsi que le type de vœu par lequel cet établissement a été demandé (vœu établissement, commune incluant cet établissement, groupement de commune...etc.). Si le candidat a formulé différents vœux incluant cet établissement, son nom figure autant de fois que de vœux.

C’est ce document qui permet de savoir si un candidat a le barème nécessaire pour obtenir ce poste. C’est donc grâce au Vert que les commissaires paritaires vérifient en permanence que les règles ont été convenablement appliquées.