Le Ministère a fait du Livret scolaire unique numérique le symbole d’une évaluation bienveillante. Avec le nouveau Brevet, il peut surtout être un outil d’une mise au pas pédagogique.
Le SNES-FSU appelle à ne pas remplir les rubriques inutiles des AP, EPI et parcours et à refuser toute imposition d’un mode d’évaluation des élèves.

.

Que contient le LSUN ?

Le livret scolaire unique suit l’élève du CP à la 3e. Pour chaque cycle, il contient les bulletins trimestriels ( ou semestriels ) des 3 années du cycle et une page « bilan » de fin de cycle qui indique le niveau de maîtrise du socle. Il ne faut pas confondre les bulletins et ce bilan, qui n’évaluent ni les mêmes choses ni de la même manière ( voir plus bas ). Le livret est, chaque fois qu’il est transmis, signé par les parents ou les responsables légaux.

Les notes sont-elles interdites dorénavant ?

→ Non, rien ne change. Les enseignants peuvent continuer à noter les devoirs des élèves, à calculer une moyenne trimestrielle. Notes et moyennes sont prévues sur le modèle de livret ministériel téléchargeable à la fin de l’article et rappelées dans l’arrêté sur le contenu du livret scolaire de l’école élémentaire et du collège ( lien en fin d’article ).

Est-on obligé d’évaluer par compétences ?

→ La réforme ne donne aucune consigne précise sur les modalités d’évaluation que les enseignants doivent utiliser en cours d’année. Il ne faut pas confondre l’évaluation formative, réalisée tout au long de l’année, en classe, par chaque enseignant, et l’évaluation terminale du Brevet ( voir plus bas ). Plusieurs manuels préconisent l’évaluation par compétences, voire par micro-compétences, mais il s’agit plutôt d’une réminiscence du socle commun précédent avec le LPC !

Doit-on enregistrer sur « Pronote » toutes les compétences évaluées pour chaque devoir ?

→ Non ! Pronote est une application privée, coûteuse pour l’établissement ( comme Sacoche ou viescolaire.fr et bien d’autres ), elle n’a rien d’officiel. “Gepi” qui est un logiciel libre n’est pas plus officiel… Les « fonctionnalités » de ces applications sont ajoutées à la demande des utilisateurs ( les chefs d’établissement, qui n’ont pas toujours lu les textes officiels de la réforme… ). Il n’y a donc rien à se laisser imposer par « Pronote » ou équivalents ! Rien n’oblige, non plus, l’enseignant à enregistrer toutes les notes des devoirs. Seule la note ou l’évaluation trimestrielle doit figurer sur le bulletin. Chaque devoir est évalué sur la copie de l’élève. Aux parents à les consulter.

Peut-on continuer à mettre, comme avant, une appréciation par discipline ?

→ Non seulement on peut mais on doit ( voir le modèle de bulletin du BO ). Le bulletin est constitué, comme avant, d’une évaluation par discipline : nom de la discipline, appréciation, note. La nouveauté est une case « Éléments du programme travaillées durant la période ( connaissances/compétences ) ». Il s’agira d’un menu déroulant listant les parties du programme disciplinaire à cocher. Il est peu probable que ces indications aident vraiment tous les parents… D’autant qu’ils peuvent accéder au cahier de textes numérique, dans la grande majorité des collèges.

Faut-il mettre des notes pour l’AP et/ou les EPI ?

→ Non. AP et EPI ne sont pas, à proprement parler, évalués. Il est demandé d’indiquer, pour chaque période, l’intitulé de l’AP et de l’EPI, les disciplines parties prenantes et « l’implication de l’élève ». Le SNES-FSU conseille vivement de ne pas remplir cette case.

Le livret est-il numérique ?

→ Oui et non ! Il est numérique au moment où les enseignants le remplissent mais il devient papier ( imprimé aux frais de l’établissement ) au moment où les parents le reçoivent !

Qui remplit la case « Bilan de l’acquisition des connaissances et compétences » ?

→ Il s’agit en fait de l’appréciation générale que l’on a l’habitude de fixer au moment du conseil de classe. Généralement, elle est écrite par le chef d’établissement ( ou le professeur principal ) après validation du conseil de classe. En cela, rien ne change.

Les bulletins doivent-ils être trimestriels ou semestriels ?

→ L’un ou l’autre mais si la période choisie est le semestre, elle s’accompagne généralement de bulletins de mi-semestre. On a alors 4 évaluations au lieu de 3, ce qui ne fait pas vraiment gagner du temps !

Comment le socle est-il validé ?

→ Attention ! Le socle a changé, il n’est plus structuré en “ compétences et piliers ” mais en 5 “ domaines ”. L’acquisition de ces domaines est validée uniquement en fin de cycle et non à chaque bulletin trimestriel. À la fin de chaque cycle, un formulaire du LSUN indique la « Maîtrise des composantes du socle ». Ces composantes sont les 4 sous-domaines du domaine 1 et les 4 autres domaines ( voir modèle du BO ). Elles sont évaluées selon 4 degrés : « Maîtrise insuffisante / Maîtrise fragile / Maîtrise satisfaisante / Très bonne maîtrise ». Le même modèle d’évaluation constitue la partie “ contrôle continu ” du Brevet ( voir tableau plus bas ).
À cela s’ajoute, dans le bilan du cycle, une appréciation générale : « Synthèse des acquis scolaires de l’élève en fin de cycle ». Toute la difficulté sera de savoir comment se fait la décision de cette évaluation car toutes ces « composantes » sont pluridisciplinaires. Pour évaluer, par exemple, « Langages des arts et du corps », il faudra que les professeurs d’Arts plastiques, de Musique, d’EPS ( au moins ) se mettent d’accord pour le même degré de maîtrise. Pas simple et peu cohérent. À moins que l’on fasse une « moyenne » d’avis, ce qui n’aurait pas plus de sens. Mais cette évaluation du socle intéresse-t-elle vraiment qui que ce soit ? D’ailleurs, qui sait vraiment ce qu’il contient ?

Brevet : où en est-on ?

Combien d’épreuves comporte le nouveau Brevet ?

→ Les élèves passent en fin d’année 2 épreuves écrites mais chacune est constituée de plusieurs « parties » distinctes. La première comporte une partie « Français » et une partie « Histoire-Géographie-EMC », le tout sur 100 points. La deuxième également sur 100 points, est constituée d’exercices de « Mathématiques » et de « Sciences » ( SVT, Technologie, Physique-Chimie ). Ils passent aussi, en cours d’année une épreuve orale sur un des EPI ou des parcours du cycle 4 qui évalue « Expression orale, maîtrise de la langue » et « Connaissances/compétences » sur 100 points. À cela peut s’ajouter une évaluation de Langues et Cultures de l’Antiquité ou de Langue régionale, sur 20 points, pour les élèves concernés.

Les épreuves écrites sont-elles interdisciplinaires ?

→ Elles sont plutôt pluri-disciplinaires. Il semble qu’elles seront constituées de travaux ou exercices successifs, chacun portant sur une discipline. L’interdisciplinarité n’est que de façade, sauf peut-être pour l’oral. Mais c’est encore le plus grand flou…

Combien compte le contrôle continu ?

→ Il peut procurer 400 points au maximum sur les 700 du total.

Est-ce que le « contrôle continu » est le même que précédemment ?

→ Le contrôle continu ne correspond pas à la moyenne des notes obtenues pendant l’année ni aux évaluations réalisées dans les différentes disciplines. Il s’agit de points obtenus grâce aux degrés de maîtrise du socle en fin de 3e. Le degré « Maîtrise insuffisante » donne 10 points, « Maitrîse fragile » 25 points, « Maîtrise satisfaisante » 40 points et « Très bonne maîtrise » 50 points.

brevet des collèges : points de contrôle continu d’après degré de maîtrise

Qui fait passer l’épreuve orale ?

→ L’épreuve orale se passe dans l’établissement, avec les enseignants de l’établissement, toutes disciplines confondues. Il est fort probable que cela perturbe les cours des autres classes et s’accompagne d’une charge de travail supplémentaire, pour laquelle aucune rétribution particulière n’est bien sûr prévue…

L’oral d’Histoire des Arts est-il supprimé ?

→ Oui et non. Il est supprimé dans ces terme mais il peut prendre la place de l’épreuve orale, en portant sur le PEAC ou l’EPI Culture artistique.

Ce nouveau Brevet sera-t-il plus facile que le précédent ?

→ Difficile à dire. Il valide le socle et l’objectif reste que 100 % des élèves en fin de scolarité obligatoire aient validé le socle…

À consulter :

Article sur le site du S4 :

https://www.snes.edu/LSUN-Vrai-Faux.html


Affiche LSUN Vrai/Faux :

http://www.snes.edu/Tract-LSUN.html


Arrêté sur le contenu du livret scolaire de l’École élémentaire et du collège :

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97270


Décret sur l’évaluation et le livret scolaire :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031742252&dateTexte=&categorieLien=id


Modèle ministériel de Livret scolaire unique :

dp-evaluation-des-eleves-du-cp-a-la-troisieme-livret-scolaire_477280


Arrêté sur le Brevet :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031742288&dateTexte=&categorieLien=id