Devant le rectorat, le 6 février 2008 Ancien Maitre Auxiliaire de mathématiques, Marc Gaigé a appris sa réussite au CAPES alors qu’il siégeait au rectorat dans les rangs du SNES, à l’occasion d’un groupe de travail d’affectation, ce qui rappelle aux plus anciens que la gestion paritaire des précaires a bel et bien existé naguère.

Après avoir exercé comme Titulaire Remplaçant, il exerce depuis plusieurs années au collège Simone de Beauvoir de Crolles.

Régulièrement candidat sur les listes du SNES, Marc a siégé à plusieurs reprises en tant que commissaire paritaire suppléant. Vérification de barèmes au rectorat, en compagnie de Dominique

Mais la plus grande partie de son temps militant, Marc la consacre à la lourde tâche de Trésorier académique du SNES. Il a en effet accepté de succéder à Patrick Le Brouster dans cette responsabilité politique de premier plan. Si la transition a été facilitée par le travail en commun avec Patrick, la clarté des comptes et la gestion rigoureuse de son prédécesseur, cela reste une lourde responsabilité qui implique une participation active au bureau académique et qui, au delà des tâches de comptabilité proprement dites, comprend également la gestion des salariées, 2 à 3 personnes selon les moments, la gestion des biens mobiliers et des consommables, ainsi que la conservation et l’entretien du patrimoine des adhérents du SNES. Le suivi, l’entretien et la maintenance du parc informatique ne sont pas l’aspect le plus léger de cette fonction.

S’il assume l’ensemble de ces responsabilités avec une sérénité souriante qui n’a d’égale que sa détermination de militant, Marc souhaite pour le prochain mandat, pouvoir à son tour former un trésorier adjoint appelé à assurer un jour la relève.