Professeur d’histoire et géographie au lycée Marie-Curie d’Échirolles, Marie Laurence Moros a assumé de nombreuses responsabilités dans le SNES et la FSU.

Actuellement elle est co-secrétaire départementale de la FSU et les habitués des manifestations grenobloises la connaissent bien, pour ses prises de paroles de fin de manifestation, souvent prononcées au nom d’un front intersyndical large. Cette reconnaissance départementale de la FSU, y compris par les UD des confédérations ouvrières, est sans doute la prise en compte du poids réel de la FSU, en termes d’adhérents et de potentiel de mobilisation ; mais cet état de fait doit également beaucoup à la personnalité de Marie Laurence, au temps et à l’énergie qu’elle consacre aux mandats qui lui sont confiés et à sa pugnacité face à l’administration, voire aux forces de l’ordre, comme dans les réunions intersyndicales.

Marie-Laurence est également coordinatrice académique et co-secrétaire régionale de la FSU dont elle anime le Conseil Fédéral Régional (CFR)

Commissaire paritaire depuis de nombreux mandats, elle assume son rôle de représentante des personnels avec autant d’implication et de ténacité que ses autres mandats.