Quelques informations sur les différentes journées d’action.

1. Le mardi 19 janvier

Dans le cadre du plan national d’actions en janvier décidé par le SNES, la section académique appelle les personnels des lycées, collèges et CIO à une journée de grève le 19 janvier, à l’occasion du Comité Technique Paritaire Académique de répartition des moyens d’enseignements et à un rassemblement de délégations d’établissements à partir de 14 h 00 devant le Rectorat et de distribution de tracts en direction de l’opinion publique.

2. Le jeudi 21 janvier

Grève nationale fonction publique à l’appel de la FSU, de la CGT et de Solidaires. Nous nous attacherons à donner une forte visibilité éducation nationale à cette journée.
Une manifestation est organisée à Grenoble, départ de la gare à 14 h. Rendez-vous au camion sono FSU.
Un préavis de grève a été déposé par la FSU 38 auprès du conseil général et régional pour couvrir les personnels TOS en collèges et lycées.

3. Le samedi 30 janvier

A l’initiative de la FSU, manifestation nationale sur l’Education à Paris

* La FSU 38 et le SNES ont réservé 120 places dans un TGV régulier :

Départ de Grenoble à 10h05

Retour de Paris à 19h46 et arrivée à Grenoble à 22h48

* Pour faciliter le déplacement des collègues de l’Isère rhodanienne et du Nord-Isère , une cinquantaine de places sont mises à notre disposition, au départ de Lyon, par la section académique du SNES ; les horaires du train ne sont pas encore connus.

* Dans les deux cas, (départ de Grenoble ou de Lyon), il est nécessaire de vous inscrire au plus vite auprès de la section départementale de l’Isère, en précisant pour chaque inscrit : nom, prénom, établissement, syndicat, mel et téléphone pour vous recontacter.

* Naturellement une souscription pour payer le TGV doit être lancée, en sollicitant l’ensemble des collègues. Une place nous coûte environ 80 euros qui ne doivent pas être supportés par la personne qui se déplace. Les chèques sont à mettre à l’ordre du SNES.

Ces rendez-vous seront autant d’occasions, pour les personnels, d’exprimer clairement leur volonté de mettre en échec les projets néfastes de Sarkozy et de son gouvernement.