Préparer la rentrée 2011

Après le CTPA du 20 janvier et les CTPD, les établissements sont entrés dans la phase active de la préparation de la rentrée. Contre le renoncement aux ambitions éducatives pour la jeunesse et pour imposer d’autres choix politiques et budgétaire, pour les lycées comme pour les collèges où le Recteur va supprimer 227 postes malgré une hausse des effectifs prévus, contre les heures supplémentaires, contre le recours accru à la précarité, pour des effectifs compatibles avec la diversité des publics et des pratiques pédagogiques attentives à chacun, pour une véritable revalorisation de nos métiers, nous serons en grève le 10 février et nous allons vers une manifestation nationale le 19 mars.

Mais dans le même temps, il est nécessaire que les personnels, les élèves et leurs familles s’expriment dans chaque établissement, d’abord pour imposer le débat autour de la DGH et la tenue des instances réglementaires, CP et CA, ensuite pour faire connaître les conditions de rentrée, mener le débat avec l’opinion et interpeller les politiques sur leurs responsabilités. Nous publions ici un article cumulatif des situations et initiatives des établissements dans cette période : à vous de le faire grandir !

Le 22 février

Collège de Saint Quentin-Fallavier. Dans la continuité de la grève et du blocage du jeudi 10 février les actions se poursuivent.

Mardi 15 février nous avons appelé à une réunion avec les parents : 8 collègues présents (dont un de Anne Franck) pour 5 parents. Légère déception mais discussion quand même intéressante qui a débouché sur la décision de continuer l’information, de bloquer le CA du lundi 21 février et de proposer une action aux établissements du bassin. Les parents présents activent leurs réseaux.

Lundi 21 février :
- Blocage du collège pour la première heure de cours (le blocage est mis en œuvre par des collègues qui n’ont pas cours, les profs qui ont cours restent à disposition du principal si par hasard il veut nous donner des indications… ce qui n’arrivera pas. C’est certainement très limite du point de vue de la légalité mais en même temps les actions plan-plan n’émeuvent pas grand monde). Les gendarmes passent et se renseignent.
- Rendez-vous est donné aux parents à 18H, heure du CA sur la DGH, pour bloquer le CA et prévoir un nouvel espace de discussion.
- 18H : plus d’une vingtaine de parents présents (sur le seul boulot de réseau de 2-3 parents qui étaient présents mardi) et une dizaine de collègues. Nous annonçons au principal que le CA n’a pas lieu et invitons les parents à s’installer dans une autre salle pour discuter.
- La discussion dure de 18H15 à 19H45 environ. Interventions positives et discussion constructive avec les parents, l’action du matin est expliquée (16 heures de cours non assurées ce matin ce n’est même pas 1/3 de ce que les élèves perdront par semaine l’année prochaine). Les parents sont en recherche de modalités d’actions.

Décisions et propositions aux autres établissements :
- En lien avec le collège Anne Franck (Verpillère) nous proposons à tous les établissements des environs (Heyrieux, Villefontaine, l’Isle d’Abeau…) de préparer une réunion pour la fin mars dans une salle publique (sans doute sur Villefontaine pour des raisons de centralité) un soir à 20H à laquelle seraient conviés parents, enseignants des écoles, collèges, lycées… Nous pensons effectivement que la logique du « déshabiller Pierre pour habiller Paul » qui risque de se produire si quelques établissements râlent de façon isolée n’est pas viable et pas intéressante.
- D’ici là nous proposons de multiplier les actions visibles (blocages, distributions de tracts…) dans un maximum d’établissements. Il est possible qu’un nouveau blocage ait lieu une heure un matin au collège d’ici vendredi.
- Nous envisageons aussi de préparer une occupation nocturne du collège (action qui permet aux parents de participer plus facilement qu’en journée) ; si d’autres établissements sont partants, une action coordonnée le même soir (ou du type un bahut par soir pendant une semaine avec délégations réciproques dans les autres établissements) cela aurait certainement un certain écho.
- Nous ouvrons un blog (www.educationendanger.free.fr ; adresse non encore accessible) pour centraliser l’information et la rendre accessible au plus grand nombre.
- Nous ouvrons une liste mail (peut-on envisager rapidement un truc avec les listes du S3 ou on bricole localement ?) pour diffuser l’information. Pour éviter les messages en trop grand nombre il s’agit d’une liste modérée avec seuls quelques personnes autorisées à écrire qui centralisent et diffusent l’information.

Merci aux établissements du nord-Isère de nous signaler s’ils peuvent / veulent s’inscrire dans ces diverses actions (m’envoyer un mail avec les coordonnées d’un ou plusieurs relais pour diffuser l’information). Il n’y a pas de copyright sur les modalités d’actions ou autre… ne pas hésiter à consommer sans modération (même quand on est pas du Nord-Isère !).

Le 21 février

Deuxième CA au collège les Dauphins de Saint Jean de Soudain et 2e refus de la DGH. Les parents demandent un rendez vous à l’IA. A suivre...

2e CA Saint Ismier, collège du Grésivaudan
Motion pour dénoncer la suppression des contrats aidés , motion AIPRT suivie du vote DHG : 19 contre , 1 abs , 1 pour

Inauguration des tablettes numériques à Pont de Claix, (collège Moucherotte) pour une classe de 3e, en présence du Recteur et de l’IA : pendant la démonstration, une délégation de cinq enseignants était reçue par l’Inspectrice d’Académie et le directeur de cabinet du recteur... l’IA nous a conseillé de développer la pédagogie différenciée !! et le directeur de cabinet nous a expliqué que la réussite scolaire ne dépendait pas des moyens !!!

clg Moucherotte, Le Pont de Claix

Puis nous avons fait un point presse devant le collège : présence du maire PS venu nous apporter son soutien, d’une quinzaine de profs du collège, de collègues des Iles de Mars venus pour dénoncer eux aussi leur DHG, de deux parents d’élèves FCPE, de François Lecointe et Serge Paillard venus apporter le soutien du SNES... Petit article très réducteur dans le DL, mais au moins il y a eu un autre son de cloche sur la réalité de l’éducation nationale...

Au collège Revesz-Long à Crest (26), DHG rejetée par 8 contre 7 avec 4 absentions

au PONCET +17 CONTRE / 5 POUR (administration+ cpe ) ET 1 ABSTENTION (MAIRIE)

belle déclaration de la PEEP contre le manque de moyens

motion de la FCPE
et motion des profs

on a préparé avec la FCPE et une agent le CA

Au lycée de Pierrelatte, DGH rejetée par 12 contre, 5 pour et 2 votes blancs. Nombreuses motions parents les deux fédérations, AIPRT, profs.
Le proviseur ne convoque pas un deuxième CA.
La liste de profs non syndiqués a démissionné en début de séance.

Au Lycée de Pont De Beauvoisin : rejet de la DHG par 18 voix contre 4 ; avec motions
Mais qu’en est-il des conseils pédagogiques ? Notre proviseur veut nous le rendre incontournable par le chantage : pas de concertation sur l’organisation des enseignements et notamment de l’Accompagnement Personnalisé, sans un conseil Pédagogique pour en discuter. Donc c’est le Conseil Péda ou des conditions d’enseignement difficiles. Déjà de nombreux collègues en charge des AP sont tentés par les arguments de l’Administration.

Le 16 février

lycée de Bonneville

Lycée Guillaume Fichet de Bonneville : après le boycott du 1er C.A convoqué le 10 févier (et maintenu un jour de grève..), le C.A. reconvoqué le mardi 15 février a largement rejeté la DHG ( 4 voix pour et 12 contre). Les motions ci-jointes ont été encore plus largement adoptées : 13 pour et 3 contre sur la DHG, 13 pour 2 contre et 1 refus de vote pour la motion AIPRT.

Au lycée Argouges, Grenoble, vote de la DGH : contre 17 pour 4 abs 0 : nous perdons 3 postes mais nous craignons beaucoup la suite lorsque les effectifs réels vont tomber en juin : pour l’instant, nous accueillons des élèves qui auraient dû aller au lycée Mounier et nous proposons tenez-vous bien ..... 12 enseignements d’exploration !!!!

lycée Argouges, Grenoble

nous n’avons pas participé à la discussion de cette DGH et avons déposé 2 motions :
- sur cette DGH très contrainte : voté pour à une très large majorité (seul les personnels de direction ont voté contre)
- sur les AIPRT : de même.

Collège de Dieulefit. Tardivement et après que le TRMD ait été transmis à l’Inspection Académique(?) car nous attendions la présentation du projet de construction du nouveau collège, nous avons voté CONTRE la DGH= 17 voix, 2 abstentions= Agents et POUR=2. Nous avons présenté 2 motions : 1 concernant les AIPRT et l’autre jointe. Nous perdons une classe de 3e, niveau dont les effectifs annoncés seront de 27 élèves et gagnons une classe de 6e.

Le 14 février

Au collège Le Massegu de Vif, refus de la DHG ( par 2 fois) avec le soutien des 2 fédérations de parents, 91% de grévistes le 10/ 2 ( 100% vie scolaire) , mobilisation des personnels TOS également. Le matin, mobilisation devant le collège puis manif jusque devant la mairie.
Entretien avec l’IA obtenu pour le 24 Février.
Article paru dans le DL , voir PJ.

Au lycée Triboulet de Romans, la DGH a été repoussée par 15

Lycée Triboulet, Romans

voix contre 3, 3 abstentions, malgré une situation conjoncturelle moins catstrophique qu’ailleurs (4 créations de postes, pas de tronc commun ; des effectifs en hausse). Cela dit, les parents ont été sensibles aux classes à 35 presque partout, à l’escroquerie de l’Accompagnement personnalisé et à la baisse des horaires dsiciplinaires ; ils ont donc voté contre la DGH, alors qu’ils l’avaient approuvée l’an dernier. Toutes les motions ont été adoptées : DGH, HSA, Formation des maîtres, Moratoire et AIPRT).
Compte tenu de la situation dramatique des établissements du secteur, l’AG des grévistes du 10 février a décidé de s’adresser à l’opinion publique et aux politiques en organisant une réunion publique "Education : allons-nous attendre 2012 ?" jeudi 24 février, salle Charles Michels à Romans, à20h 30.

Le CA du lycée A Borne Montelimar a refusé la répartition de la DHG ( 17 contre, 3 pour et 2 abstentions, les représentants de la mairie UMP .)
4 motions 3 contre la DHG et 1 AIPRT ont obtenu 17 pour 2 abstentions ( les mêmes ) et 3 ne prennent pas part au vote .
Nous remettons ca. lundi et mardi.
Bon WE

clg Moucherotte, Le Pont de Claix

Collège le Moucherotte Pont de Claix
DHG refusée : 15 contre 2 abstentions (gestionnaire, CPE) 1 non participation au vote (principal)
Motion expliquant ce refus : 16 pour, 2 non participation au vote (représentante mairie + principal)
Motion AIPRT : 16 pour, 2 non participation au vote
Pas de 2e CA.

Le 11 février

Nord Isère

DL Nord Isère

L’article du DL d’aujourd’hui sur la grève de jeudi : une jolie photo de notre mobilisation à Doisneau et un topo sur le mouvement dans les établissements de l’Isle d’Abeau, Villefontaine, La Verpillière et St Quentin Fallavier.

Blocage SQF 10-02

Collège de Saint Quentin-Fallavier. Opération blocage du collège réussie ce matin (photo en pièce jointe, les grands panneaux visibles sur la photo sont des tableaux qui devaient être jetés et qui ont servi à bloquer le portillon piéton ; l’accès véhicule était bloqué par des containers poubelle). Plus de la moitié des collègues présents sur le blocage.

A 8H environ quarante élèves présents (sur 420), sans doute le résultat de l’annonce de « l’action surprise » sur le tract distribué aux parents… A 9H ils étaient tous rentrés chez eux.

100% des collègues ayant cours ce matin étaient grévistes (pas de nouvelle pour cette après-midi mais ils n’ont pas dû trouver beaucoup de monde le cas échéant). La cantine étaient aussi fermée.

Bonne couverture de la presse avec le DL et France 3 qui est venu spécialement de Grenoble (dommage que l’on ait pas su avant pour Doisneau, ils seraient certainement passés).
Par contre les deux heures passées au froid ce matin ont refroidi les ardeurs pour la participation aux manif.
Passage de quelques collègue du collège Anne Franck (la Verpillère), merci pour la visite !

Suite de l’action le mardi 15 février avec rencontre / débat à partir de 18H à la salle du Loup (à côté de la piscine de Saint Quentin Fallavier) ; les collègues des établissements environnants sont les bienvenus et peuvent bien évidemment relayer l’information auprès de leurs parents d’élèves.

CA prévu le lundi 21 février, se tiendra-t-il ? Suspens…

La question qui se pose maintenant est celle des suites, il faut bien avouer que le 19 mars pour seule perspective semble un peu éloigné et que d’espérer que ce sont simplement des actions locales qui changeront la donne un peu illusoire.
Nous avons envisagé de simuler pendant une semaine les implications de la DGH de l’année prochaine (supprimer les groupes en sciences et techno, ne pas assurer les heures de cours qui seront, ou pas, assurées par des contractuels, etc.). Cependant sans coordination et généralisation des actions nous avons quelques doutes sur l’efficacité (autre que celle d’éventuellement piquer quelques heures à des établissements qui râleraient moins fort ce qui n’est pas particulièrement réjouissant). Des idées ?

Lycée Hector Berlioz, La Côte Saint André. Echos indirects et trop brefs du CA d’hier soir. En grève, nous avions décidé de n’y pas siéger, mais le quorum a été atteint. Nous avons fait passer une motion DGH (perso) et une motion stagiaire (pompée et customisée maison) . J’ai laissé les AI-PRT au collègue directement impliqué de la SEP et syndiqué au SE . Eh bien tenez-vous bien : toutes les motions ont été très bien votées, parents et tout. Mais, c’est la 2e fois qu’ils (les parents) nous font le coup : ils ont voté la DGH ! C’est à regretter de ne pas avoir été là pour encore et encore expliquer... Trop gentils dans la Bièvre !
Par contre succès de notre petite manif solidaire de jeudi matin (mini blocage symbolique du lycée : action que nous songeons à reconduire) article + photo dans le Daubé d’aujourd’hui vendredi (édition Nord-Isère), bons échos du tract remis mercredi midi....

Haute-Savoie

Au collège Beauregard à Cran Gevrier après une heure syndicale nous avons décidé de diffuser un tract aux parents expliquant la situation sur le plan national et les conséquences sur le collège, nous avons demandé une audience à l’IA qui a été acceptée (jeudi 17/02). Aujourd’hui grève et prochainement réunion pour préparer le CA.

Au collège de St-Jorioz (près d’Annecy...) la DHG a été refusée hier au CA par 19 voix contre et 3 pour.

Lycée La Versoie, Thonon-les-Bains. En pièce jointe la motion proposée au CA le 9 février. Elle a été adoptée à l’unanimité moins une abstention.

lyc La Versoie

Par ailleurs, nous avons émis un vote contre le TRMD qui n’a pas été adopté. La commission permanente et le CA doivent à nouveau se réunir la semaine prochaine.

Grésivaudan

lyc Pontcharra

C.A du lycée Pierre du Terrail, la DGH a été refusée : 4 voix pour, 6 contre dont deux parents d’élèves et 12 abstention. Nous échappons aux suppressions de postes du fait
de la forte augmentation du nombre d’élèves mais nous avons désormais en moyenne une DGH avec 2.3 HSA par prof !

Au LGM (Meylan), DGH rejetée : 17 contre sur 22 votants.

Ci-joint, une motion adoptée avec le même score : 22 pour.
Second round lundi prochain.

Collège du Grésivaudan à St Ismier . Vote DHG : 18 contre 1 abs ( représentante de la commune ) , 2 pour . Du jamais vu !

Motion contre la DHG soutenue par les parents et les enseignants

Motion sur la formation des enseignants présentée par les enseignants

Nous perdons par ailleurs 3 contrats aidés du CG ( sécurité et maintenance ) .
Nous voulons soumettre au prochain CA une motion sur les contrats aidés présentée par les parents et les enseignants .

Le 10 février

COLLEGE DE BUIS-LES-BARONNIES :
Le 8 février a eu lieu le deuxième CA sur la DHG qui a été repoussée (5 pour les élèves les agents et 8 contre les profs et les parents ; les élus etaient absents, occupés par un conseil du primaire). On a eu droit à la même messe une seconde fois.
Le principal a à nouveau refusé que nos deux motions (dont celle annonçant la démission probable de l’AIPRT) passent au vote. Mais motions signées par tous les participants (sauf l’administration).

COLLEGE REVESZ-LONG (Crest) :
Faute de quorum, le CA est reporté à mardi prochain.
Nous avons fait venir la presse, mardi à la place du CA, pour dénoncer la disparition d’une classe de 5e segpa et la diminution des moyens puisque nous avons plus d’élèves avec moins de moyens.

COLLEGE CAMILLE VERNET (Valence) :
CA le 3 février.
Concernant les effectifs, nous perdrions une trentaine d’élèves (cela nous semble surestimé, surtout en sixième, vu ce qui s’est passé cette année), et une division.
Notre H/E est historiquement bas ( j’ai les chiffres depuis 2005) : 1,12, et pas du tout adapté aux difficultés que nous rencontrons pour accueillir des élèves en grande difficulté, issus ou non d’écoles en REP. Notre marge de manoeuvre est à peu près réduite à néant du fait que nous nous étions engagés dans des classes bilangues financées au départ par des moyens hors DGH mais plus maintenant. Donc horaires planchers pour tout le monde ...
Pas de suppression de poste prévue (3 postes rendus vacants par départs en retraite et mutation en lettres classiques , anglais et physique devraient être remis au mouvement ) ; mais des recours prévus à des vacataires dans 6 matières !
Des répartitions de services qui s’annoncent calamiteuses car presque plus d’heures permettant d’ajuster les services ( nous perdons ainsi les 0.5h d’ex IDD en 5°) ; si bien que nous serons sûrement plusieurs profs de lettres à devoirs prendre 5 classes, avec des HS ( ou bien partager une classe avec un collègue, ce qui revient quasi au même en terme de charge de travail)

vote motion aiprt : 15 pour ; 2 absentions sur 17 votants
vote motion demande de moyens supplémentaires : 15 pour ;2 absentions

vote régulation des postes : 12 contre ; 5 pour ; 2 absentions
vote répartition DGH : 13 contre ; 4 pour ; 2 absentions ;
Moralité, on recommence le 14 février !

CITE SCOLAIRE ARMORIN (Crest) :
Le CA du lycée s’est tenu hier : DGH rejetée, motion AIPRT adoptée, passage en SEP refusé.
Le CA du collège s’est tenu lundi : DGH rejetée.
A priori, on supprime un poste d’histoire-géo au collège (il reste 17,5 heures !), un poste d’EPS au lycée, un poste de SVT au lycée. Seul le 2e donne une carte scolaire (mais il y aura 2 postes EPS au mouvement pour le collège), les autres sont des départs en retraite.

COLLEGE LES ALEXIS (Montélimar) :
Le CA de l’établissement s’est tenu le jeudi 3 février et la DHG a été adoptée malgré l’opposition de 8 voix contre 9. Il est prévu de créer un poste de mathématiques et de conserver finalement le poste d’allemand prévu indûment à la suppression mais regroupement des 5éme et des 4éme pour 2011 2012 en raison des faibles effectifs (sic).

Au collège Fernand Léger (Saint Martin d’Hères)
3 motions intégrées dans le compte rendu dont une des parents sur la DHG et deux des profs (DHG et AI-PRT) sans votes (refus du chef !).
DHG : contre 15, pour 5, blanc 1, abstention 1.
Il n’y aura pas de convocation à un autre CA ni à la commission permanente.
Aujourd’hui, assemblée générale des grévistes au collège à 9 h (la dernière assemblée de ce type remonte en 2003).

Au lycée Marie Curie d’Echirolles (38), la DHG a été repoussée par 14 voix contre, 3 voix pour et 4 abstentions.
La motion intersyndicale sur la DGH a été adoptée par 16 voix pour, 0 voix contre et 4 abstentions (dont Proviseur et Proviseur-adjoint !).
La déclaration sur un moratoire de la réforme de Première (inspirée du texte de la pétition nationale raccourci et aménagé) a été présentée par la FSU seule. Elle a servi de base à des débats intéressants avec les parents d’élèves, le SGEN ayant fait part de son désaccord sur le diagnostic et la demande. Elle n’a pas fait l’objet d’un vote mais sera jointe au PV.
Même la PEEP a lu une courte déclaration nationale pour dénoncer les suppressions de postes et condamner les conditions de la rentrée !
CA reconvoqué vendredi. Nous y siègerons pour exprimer nos demandes en partant des besoins (transformations d’HSA en Heures poste, créations de postes définitifs, moyens pour dédoublements et groupes à effectifs réduits) donc contre propositions ...

Lycée hôtelier, Grenoble

Au lycée hôtelier de Grenoble, la DHG a été adoptée, avec une voie contre (1 seul élu SNES au CA) et un chef d’établissement qui avoue que la dotation est insuffisante.
La motion AIPRT a été adoptée par les personnels enseignants et les parents, mairie, administration et autres personnels qualifiés ne prenant pas part au vote ou s’abstenant.

Le 9 février

DROME : DES DGH REFUSEES EN RAFALES :

Au collège MONOD (Montélimar),
La DGH, aussi catastrophique qu’ailleurs, a été rejetée à une très large majorité (seulement 5 voix pour).
Nous (= liste FSU, liste unique pour les enseignants ayant recueilli 100% des suffrages) avons fait une déclaration commune avec les parents de la FCPE et de la PEEP (laquelle nous a transmis un texte précisant que "trop c’est trop" ses représentants ne voteraient pas la DGH).

Nouveauté : le chef d’établissement a procédé à deux votes : un sur la structure et un deuxième sur la répartition. Nous nous sommes concertés avec les parents et avons voté de manière identique sur les deux votes qui ont recueilli le même résultat.$
Par ailleurs le CA a adopté une motion dénonçant l’insuffisance de la DGH et une motion AIPRT.

En ce qui concerne les postes, deux suppressions sont prévues à Monod : en histoire-géo et SVT.

Nous nous attendons à ce que demain la grève soit très suivie.

Enfin, le principal a précisé qu’il leur était demandé depuis l’an dernier de réunir une deuxième fois le CA si la DGH n’était pas adoptée. Il a aussi dit qu’il ne le ferait pas.

Au lycée technologique industriel ALGOUD (Valence),
CA prévu demain soir :
Pour le lycée technologique, le proviseur propose 3 suppressions de postes correspondant à des départs à la retraite :
2 en construction mécanique et 1 en physique chimie pour sauver un poste en physique appliquée. ( Le rectorat nous prévoit -40 élèves soit 500 élèves )
La DHG passe de 1076H à 1033H dont 97HSA

Pour la SEP : le proviseur propose 3 créations de postes en électronique en électrotechnique et 1 en lettres anglais et 1 suppression en Productique-Microtechnique .

Lycée Camille Vernet (Valence) :
- vote contre la régulation des postes ;
- motion contre la dgh (et motion adoptée sur les aiprt)
mais la répartition est repoussée en juin.
Collège CV : idem

Au collège Alain Borne (Montélimar) :,

Jeudi 27/01/11 = TRMD refusé + 2 motions : FCPE et SNES
Lundi 31/01 2e CA boycoté = quorum non atteint
Mardi 1er/02 : 3e CA TRMD refusé à nouveau + motion AIPRT (que nous n’avions pu préparer pour le premier CA à cause de sa tenue tellement tôt par rapport au CTPA et CTPD).

Au lycée Gustave Jaume (Pierrelatte) : la commission permanente s’est tenue lundi. Le CA devait se tenir demain, nous avons demandé son report à lundi à cause de la grève.
Donc actuellement :
- 1 poste supprimé en anglais : départ à la retraite
- perte de : 4 h en philo, 6 h en lettres modernes, 3 h en allemand, 9 h en espagnol, 10 h en SPC, 12 h en SVT.
Mobilisation des collègues importante pour la grève et soutien des parents.

Ardèche

DHG refusée au collège Chamontin (Le Teil) et motion des profs et des parents pour demander deux classes supplémentaires.
Demain, collège vide de profs, ce qui est rare ici...

Au collège Alex Mezenc, Le Pouzin, DHG rejetée hier soir (14 contre, 2 pour, 1 abstention).

Suppression d’un poste (en EPS, comme par hasard)
Suppression d’une classe de 3e (effectifs à 28 pour la rentrée 2011 sans aucun groupe !)
Des heures de Sciences physiques attribuées à un vacataire (pour passer les heures sup) alors que la titulaire dans la matière partait en complément de service ailleurs (mais ça, normalement, on a réussi à le faire modifier) !

On va continuer à se battre : Ag au collège demain avec les parents et les collègues du primaire, article dans le DL et puis tous dans les manifs !

Au collège de Bourg St Andeol (sud Ardèche), dhg rejetée a l’unanimité moins les 2 chefs.
Suppression de la 3insertion, 10 h allouées pour mettre en place un "dispositif innovant" (encore un renvoi au local et a la fameuse autonomie des établissements). Au total, environ 20 élèves de plus et 10h de moins.
En plus, motions de rejet de la dhg, de la suppression d’un poste de techno et du contrat d’objectif adoptées en CA, et inquiétude sur les heures AIPRT consignée au PV (heures maintenues pour l’instant en Ardèche).

CA du collège Bernard de Ventadour de Privas.
DGH refusée par 18 vois sur 20( parents FCPE ne prenant pas part au vote) et motion réclamant une division supplémentaire et le transformation des HSA en heures poste adoptée par 21 voix sur 23

Collège Revesz-Long (Drôme- Crest)

Trois classes de SEGPA vont fermer à terme dans notre collège avant qu’ils ne s’attaquent aux classes générales.

Pour la DHG :
Le quorum n’a pas été atteint pour le premier CA à cause du boycott des professeurs. Le CA est reporté. Nous menons une action par la presse et par une pétition ouverte sur site internet.
Nous avons relancé tous les politiques du coin (conseillers généraux et député). Le député n’a pas répondu (Hervé Mariton UMP)

http://revesz-long.e-monsite.com/

CA du lundi 7 bloqué au lycée Vaucanson à Grenoble. Intervention des enseignants élus et non élus, échanges avec les membres du CA, quorum non atteint. programmation de 3CA jusqu’à la fin de la semaine abandonné. Prochain CA pour la semaine prochaine ...

clg Meythet

Rien d’original pour notre Collège Jacques Prévert de Meythet !! :
1er CA lundi 7 février, DHG refusée avec 19 contre 3 abstentions et 3 pour(CPE+Principale+Adjointe)

A l’unanimité les parents et les élus (mairie et Conseil général)ont voté contre et se sont joints à nous pour les 2 motions sur la DHG et les heures AI. Prochain CA vendredi 18 février, affaire à suivre.....

Notre DHG est effectivement comme ailleurs catastrophique : 2 fermetures de postes et toutes les disciplines avec des CSD donc des compléments ailleurs + des classes prévues au mieux à 26 en 6e sinon ce sera 29 en 4e sans intégrer nos élèves ULIS(handicapés). on est 1.5 point au dessus de la moyenne départementale !! Qui dit mieux ????? Du très grand n’importe quoi........

DHG rejetée au collège Edmond Rostand, la Ravoire.
Motion AIPRT approuvée, seule la principale c’est abstenue.

Vercors Trièves, le Pleynet

Hier au CA du collège Marcel Cuynat de Monestier de Clermont
motion pour la perte de personnel ATOS (contrat aidé et personnel remplacé en partie)
motion votée 18/18 pour
le principal ne participe pas au vote

contre la DHG
vote 10/20 contre
6/20 pour
4/blanc

motion AIPRT votée 19/19
le principal ne participe pas au vote

lyc Isle d\’Abeau

Hier soir, CA au Lycée Philibert Delorme à l’Isle D’Abeau ( nord isère)

Motion d’opposition à la DGH proposée par les enseignants FSU

La DGH a été refusée par 10 membres du CA. 5 se sont abstenus ( dont 2 enseignants d’une liste non syndiquée) et seule l’administration a voté pour( 3 voix)

Il est a noté que pour la DGH de la SEP ( section professionnelle ) 1 enseignant ( de la liste signalée plus haut) a voté pour. . . . certains collègues sont content de la réforme. . . et des diminutions de moyens. . .
M le Proviseur ne convoquera pas de nouveau CA.

Bonne journée à tous. . . et tous dans les manifs demain. . . ( comme souvent nous ne seront pas nombreux et préférons aller à Lyon manifester pour nous cela nous coute moins cher )

Le 8 février

La grève continue au lycée René Perrin d’Ugine.

Aujourd’hui distribution de tracts à l’entrée du lycée et sur la route Albertville-Annecy.

Nous avons écrit au recteur et obtenu une entrevue demain mercredi.

La grève est bien suivie.

Le CA du collège Louis Mauberret à La Mure s’est tenu hier soir 7/02 :
- la DGH a été refusée : 6 voix contre ( les enseignants), 11 abstentions ( les parents et les élèves), 4 voix pour ( l’administration ret le
représentant de la commune). Nous avons demandé l’ouverture d’une 7e classe de 6e (les effectifs prévus sont à 27,7)
et la transformation de 12 HSA d’histoire-géo en heures postes pour ouvrir un temps plein ( un collègue assure actuellement 6h à
La Mure et 9h à La Motte d’ Aveillans !)
- la Motion AIPRT a été très largement adoptée : 18 voix pour, 3 ne participant pas au vote ( l’administration)

A jeudi,

Eric Marchand, S1 du collège Louis Mauberret

Quatre motions présentées et adoptées lors du dernier CA le 3 février

clg Picasso Echirolles

du Collège Pablo Picasso à Echirolles : motion "DGH ", motion « AIPRT » , motion « Contrats Aidés du Conseil Général » et x-ième motion « Stagiaires ».
Pour chacune des motions, avec 17 membres du CA : 14 Pour / 3 "Ne participe pas au vote".
A jeudi à la manif !
Bien cordialement
Anne-Marie Guillaume

Le 7 février, dans le Drôme

Au collège Lis Isclo d’Or de Pierrelatte, la DGH s’annonce très mauvaise : deux suppressions de postes prévues, des collègues plus nombreux en compléments de service, disparition de l’occitan, des groupes de Sciences.

Drôme

De plus, l’établissement, classé dans une catégorie définie par l’IA de la Drôme, reçoit moins que les autres établissements équivalents (H/E = 1,11 au lieu de 1,18). De plus, il se trouve pénalisé par la perte du petit bonus que l’IA attribue désormais en fonction du faible taux de redoublement obtenu !
La contestation s’organise donc : heure syndicale mardi 1er février et débrayage à 10 heures avec convocation de la presse ; demande d’audience à l’IA et boycott à venir du premier CA.
Premiers (maigres) résultats : l’IA a concédé 8 heures (dont 4 HSA) pour rétablir partiellement les groupes.
La lutte continue donc ! Audience avec l’IA lundi 7 février.

Collège de Buis-les-Baronnies : perte d’une classe sur une structure déjà petite ; pas de suppressions de postes mais un plus grand nombre de compléments de service. Répartition de la DGH repoussée. CA reconvoqué.

Collège Debussy de Romans :
la DGH est de moins 10 heures par rapport à l’an dernier avec vraisemblablement une augmentation d’effectifs. La majorité (16 contre 6) a voté contre la DGH. Nouveau CA mardi 8 février. On a prévu deux motions expliquant notre position : une des parents d’élèves et une des enseignants.

Le 5 février

Lycée des Glières, Annemasse, (suite de l’article infra 3 février) un déplacement en car (40 collègues de déplacent) est prévu ce mardi, nous devrions arriver vers 13h45 à Grenoble au rectorat.
des pertes de postes alors que les heures supplémentaires abondent...

le CA s’est tenu au collège Aimé Césaire de Grenoble. La répartition de la DGH a été repoussée 12 contre, 4 pour (adm + personnalité qualifiée)
Motion classique, mais aussi lettre de l’aiprt qui ne renouvelle pas son mandat et explication sur leur lutte

Collège de Morestel

Collège de Morestel
Notre CA ne s’est pas encore tenu, mais à priori, on se dirige tout droit vers un boycott (personnels, parents, élèves). C’est ce qui a été décidé en heure syndicale.

Lycée Marcel Gimond d’Aubenas
le vote de la répartition de la DHG vient de se faire ce soir. 6 contre/11 abstentions (FCPE, CPE, ATOS !!!)/5 pour. Nous serons reconvoqués pour un nouveau CA.

DHG refusée au collège les Dauphins, de Saint Jean de Soudain : 16 contre 4 pour (administration)
2 Motions votées : une pour les AIPRT et une pour une augmentation de la DGH pour une classe supplémentaire (+28 élèves et des classes à 30 en 4e)
On attend la suite ...

Collège Les Dauphins, St Jean de Soudain

Au lycée Hector Berlioz (La Côte St André 38), la DGH est à l’ordre du jour mardi en commission permanente et jeudi 10/02 en CA... Deux réunions en pseudo conseil pédagogique (rien n’existe sous ce nom officiellement chez nous...) ont déjà eu lieu sur le sujet et une heure d’info syndicale y a été, notamment, consacrée. Il n’a échappé à personne que le 10 on est en grève. Nous, du SNES, ne siègerons donc pas. Mais rien ne nous garantit que le quorum ne sera pas atteint : les 3 élus de la SEP ne sont pas en grève... Nous ferons donc passer un texte et une motion par les collègues en question s’ils siègent (ils voteront de toute façon contre la DGH).

Lycée Hector Berlioz, La Côte Saint André

La DGH n’est pas à proprement parler catastrophique dans la mesure où aucun poste ne devrait être supprimé, qu’il ne devrait pas y avoir plus d’HSA (11%) ni de vacataires (14) que l’an passé... Enfin, elle ne devrait donc pas être plus scandaleuse que la précédente...! Mais la poursuite de la pseudo-réforme en première induit évidemment pas mal de dégâts (groupes à 35 dans les enseignements généraux par exemple, multiplication des groupes et dilution des classes..., etc.)
Nous commencerons la journée du 10 par un mini blocage d’un quart d’heure avec banderoles, pancartes et blouses blanches autour du service public d’éducation nationale à l’article de la mort. Nous avons invité le correspondant du DL et devrions distribuer des tracts aux parents la veille.

Le 4 février

Collège les Saules, Grenoble

Les Saules le 19 octobre dernier

Salut, un peu à la bourre après notre "C.A.".
DHG catastrophique (bis repetita), et grosse heure syndicale ce mardi 1er avant le C.A. du soir. 4 parents (Fcpe) présents.
Le boycott a dont été confirmé : parents, enseignant/es, vie sco, une partie des personnels techniques et de services. 7 présent/es en tout finalement au C.A., le quorum était à 16 :) En pj le texte laissé au C.A., dont conseil général, et envoyé en guise de communiqué de presse aux médias (contacts avec le Daubé pris par les parents).
Rv demandé à l’I.A.

Au passage : question remontée des collègues : le boycott du C.A. a-t-il été fait ailleurs en Isère sur cette DHG pour l’instant ?

Le C.A. est repoussé à ce lundi 7, concours d’idées en cours... S’y inviter massivement, parents et personnels au C.A. de lundi ? Se déguiser alors en poules (boycot-cooott) ?...
On espère en tous cas faire de jeudi matin un temps fort d’AG pour réfléchir aux suites.

Enfin pour info : les personnels techniques et de service du collège s’épuisent actuellement vues les conditions de boulot. Une heure d’info syndicale est organisée par les camarades de la F.s.u (UNATOS) mardi après-midi. Sur ce thème, courrier envoyé au Conseil général aussi en pj pour si cela peut resservir.
Andale andale

Collège les Allinges, Saint Quentin-Fallavier

Voici en pièce jointe le tract rédigé pour les parents.

Ci-dessous la chronologie des actions pour les 15 jours à venir :
- vendredi 4 février : pliage, agrafage des tracts. Début de la distribution dans les classes.
- lundi 7 et mardi 8 février : distribution directe sur le parking aux parents, même si ça fera parfois doublon avec ceux donnés aux élèves cela permettra de discuter et informer.
- jeudi 10 février : grève avec dès 7H45 blocage du collège (aucune entrée de personne). Dans la foulée du blocage assemblée générale pour faire le point, discuter de la suite, informer... Les collèges et lycées environnants sont invités ainsi que les écoles primaires du coin. Idem pour les parents d’élèves.

Co voiturage et participation collective à la manif de Grenoble.
- mardi 15 février : rencontre débat 18H au LCR du Loup (cf tract) avec parents, élus locaux, collègues des environs s’ils veulent venir…
- lundi 21 février : blocage / boycotte du CA
- demande d’audience à l’IA
- information de la presse

Si des collègues des lycées ou collèges environnants pensent être présents merci de nous le signaler et si possible de venir avec des éléments d’identification de votre bahut (banderole, pancarte…). Je pense que cela augmentera encore la dynamique dans le collège (ce matin en heure d’info syndicale des collègues qui n’y sont jamais venu depuis 10 ans, au moins, étaient présents !). Ne pas hésiter à faire tourner et diffuser pour les Nord-Isérois.

Bonne mobilisation à tou-te-s !

Sébastien Jolivet

Le 3 février

Lycée des Glières, Annemasse

Au lycée des Glières d’Annemasse, DHG catastrophique : moins 168 heures ! En 7 ans, on est passé de près de 1700 heures ... à 1120 heures !

8 postes supprimés (dont 6 départs à la retraite ...c’est moins voyant !) et pas moins de 5 collègues contraints d’assurer un demi-service hors lycée l’an prochain, voire même ... dans la SEP de notre propre établissement (si on ne leur trouve pas autre chose ...!).

Décisions prises ce mardi 1er février en AG (près de 40 collègues) :
- 1) grève locale active (présence sur place des profs) le mardi 8 février
- 2) demander des transformations d’HSA en heures-postes pour empêcher les compléments de service et réfléchir (réunion ce jeudi 3 à midi) à toute proposition pour empêcher les suppressions de postes (le summum : poste d’espagnol supprimé alors que les besoins sont inférieurs dans cette matière ...d’une demi-heure (!!!) aux ressources)
- 3) Déplacement au Rectorat (en bus ? ) le jour de la grève locale (14h30 au Rectorat) pour exposer nos demandes et également interroger le Rectorat sur l’incroyable prévision de suppression d’une seconde (la deuxième suppression en 2 ans).

Les professeurs et les parents d’élèves du Collège Olympique ont refusé de siéger au CA hier soir.
Le CA est ainsi reporté au 7 février

Comme pour les CA de Vercors et des Saules c’est la DGH et la situation du lycée Mounier qui ont motivé cette décision.

Collège Frédéric Mistral de Saint Maurice l’Exil : heure d’info syndicale le 1er février, constat de la situation (voir courrier joint) ; "Au total il manque 14h30 de dotation horaire hebdomadaire (toutes matières confondues) par rapport à l’année précédente si on veut retrouver des conditions équivalentes d’enseignement.
Or ces conditions n’étaient déjà pas satisfaisantes.
Cela fait plusieurs années que l’inspection académique nous rogne des heures."
-  Information des parents d’élèves en prenant contact avec leurs représentants du C.A.
-  Obtenir le report du prochain C.A. qui arrive trop tôt pour s’organiser.
-  Faire un communiqué de presse dès ce Mercredi 2.02.11
-  Prendre contact avec des professeurs des collèges du secteur avant la journée d’action du 10.02.11 afin de grouper nos actions.
-  Préparation de banderoles et panneaux pour les journées d’action prévues par les syndicats.
-  Prévoir une journée d’action locale spécifique en concertation avec les parents d’élèves et peut-être des élus locaux.

collège Frédéric Mistral

Le 31 janvier

Au collège les Allinges à Saint Quentin Fallavier la DGH est aussi catastrophique que dans de nombreux endroits (-42 heures alors que l’on a ½ division en plus !) ; elle permet tout juste d’assurer les enseignements obligatoires et d’éviter d’avoir plus de 24 élèves dans les salles de science qui ne contiennent que 24 places. Ensuite aucune heure restante pour quelque projet que ce soit.

Et encore à condition que l’on supprime 2 postes et que l’on envoie 3 collègues en complément de service alors que les heures existent localement.

Pour les jours à venir nous avons prévu :

- Rédaction d’un tract à destination des parents en mettant en évidence tout ce qui disparait l’année prochaine : ½ heure supplémentaire en math et français en 4e, éducation à la sexualité, formation des délégués, groupes en science en 3e, classe rebond… En insistant aussi sur la moindre disponibilité pour les élèves (et les parents) d’enseignants qui sont sur plusieurs établissements et enfin sur la précarité et l’absence de formation des personnels précaires qu’il va falloir recruter pour bouffer les HSA

- Heure d’info syndicale jeudi 3 février matin

- Distribution de ce tract lundi 7 et mardi 8

- Pour la grève de jeudi 10 : blocage du collège (ça commence à bien faire d’être gentil… on préviendra l’administration et la gendarmerie pour qu’ils prennent leurs dispositions en terme de circulation et de sécurité des élèves) avec proposition aux écoles du secteur de se joindre à nous

- AG (dans le collège si on « l’occupe » après le blocage ou dans une salle pas loin)

- Participation à la manif de Grenoble (pour ceux qui ne seront pas morts de froid sur le blocage)

- Pour la forme on demandera sans doute une audience à l’IA

Il est sans doute nécessaire de généraliser ces actions visibles qui permettent aussi de créer des lieux de discussion. Si un maximum d’établissements pouvaient se retrouver bloquer (ce n’est pas réservé aux dockers ou aux lycéens) cela aurait peut être un peu d’écho.

Au minimum nous convions les collègues des établissements environnant à se joindre à nous si une telle action n’est pas possible chez eux (venez avec des banderoles d’établissement pour vous identifier ce sera plus sympa encore).

Le 27 janvier

clg F Léger SMH

Nous avons examiné la DHG en commission permanente ce mardi .
Le collège Fernand Léger (Saint Martin d’Hères) est classé RAR (comprendre ZEP !) donc l’IA a diminué la DHG au point que la seule proposition du principal (si on ne veut pas s’entretuer) est de mettre les maths en horaire plancher à tous les niveaux. Il n’y aura donc aucune forme de soutien (PPRE, …) l’année prochaine. Pour assurer un enseignement de même qualité que l’année en cours il faudrait 14 h de plus dans la DHG. Bien entendu le chef a précisé qu’il a des heures sup en quantité à notre disposition…

Les parents présents ont été à peine inquiets, il est probable qu’il voteront contre au CA mais on ne peut rien attendre de plus.

Nous nous réunissons en heure syndicale mardi prochain pour discuter des actions possibles.

Par ailleurs l’IA a décidé de supprimer les 3I dont celle de notre établissement ce qui veut dire qu’on ajoute 2 à 3 élèves en grande difficulté en plus des autres en 3e. Qui dit mieux ?

DHG cata aussi sur le collège Les Saules (Grenoble-Eybens). Horaires planchers partout, encore des collègues de plus sur plusieurs établissements, et encore un poste qui saute...
Nous avons une heure d’info syndicale mardi, le même jour que le C.A. Nous avons déjà décidé de boycotter celui-ci pour empêcher que le quorum ne soit atteint et obliger à une reconvocation. La vie sco suit, à priori les personnels de service aussi. Quant aux parents, certains seront à l’heure syndicale mardi, et semblent décidé/es à boycotter itou... Un communiqué de presse sera sans doute envoyé.

Bref, bienvenue à la grève du 10, que nous puissions mettre nos colères ensemble !

Le 25 janvier.

Lycée Marie Curie - Echirolles

AG un peu tendue au Lycée Marie Curie d’Échirolles en fin d’après midi. Nous sommes parvenu-es à faire voter 30 collègues pour la pétition demandant le moratoire et la re-discussion de la réforme.
Nous avons commencé à faire signer la pétition proposée par 9 orga syndicales dont la FSU et 4 assos de spécialistes, disponible sur le site du S4.

prochaine étape : une lettre ouverte aux parents + une contre proposition à présenter au CA, fondée sur les besoins des élèves.

Le jour du CTPA

La lutte du lycée Emmanuel Mounier de Grenoble pour sa survie se poursuit malgré le numéro de duettiste du président de région socialiste et du recteur pour justifier l’injustifiable. Sur la photo, la mobilisation le 20 janvier à l’occasion du CTPA où le Recteur a refusé de présenter aux représentants du personnel les décisions qu’il annonce à la presse cinq jours plus tard comme étant prises. Le lycée est actuellement bloqué, ainsi qu’à certaines heures l’avenue qui passe devant, et de nouvelles actions sont prévues à l’occasion du CAEN du 27 et pendant le week-end.