Près de 300 représentants de divers établissements de l’académie ont répondu présent à l’appel du SNES et se sont rassemblés le jeudi 20 février devant le Rectorat de Grenoble.

Outre les établissements de l’agglomération grenobloise, dont les plus remarqués ont été le collège des Buclos de Meylan, le lycée Vaucanson de Grenoble, le lycée Herriot de Voiron, le collège Jules Vallès de Fontaine et le collège Pablo Picasso d’Echirolles, certaines délégations représentaient des établissements plus éloignés, tel le lycée Gimond d’Aubenas, le lycée Marlioz d’Aix les Bains, le collège Langevin de ville la Grand, ou le lycée Laurens de Saint Vallier.

Une délégation d’établissements des 5 départements de l’académie a été reçue et a pu exposer les raisons du mécontentement des personnels, tant au sujet des conditions de préparation de la rentrée, que sur l’absence de perspectives de revalorisation de nos métiers.

La constitution de la délégation

Cette action, comme celles qui avaient débuté dans les établissements (Buclos, Vallès) a été bien couverte par les médias locaux et a fait l’objet d’un court mais intéressant compte rendu le soir même dans le journal de la rédaction « Alpes » de France3.

Ce rassemblement avait été précédé par une AG « éducation prioritaire » à 11h00 à la Bourse du Travail de Grenoble.

AG « education prioritaire »