18 septembre 2009

Sections départementales

Russe non assuré au collège Champollion

Enseignant au collège Champollion, j’ai appris ce matin en tant que
représentant du SNES que l’enseignement du russe en langue 2 était
menacé par l’absence de professeur.
M. le principal se propose de demander aux parents d’élèves un autre
choix de seconde langue si un vacataire n’est pas trouvé sous quinzaine.

Les deux classes, 4 ème et 3 ème ont de faibles effectifs, environ 10
élèves sympathiques au demeurant.

Le collège Champollion avait pour particularité, en liaison avec le
lycée, l’enseignement des langues rares. Grec, Russe, Allemand Européen.
Le grec a disparu la rentrée dernière avec l’atelier théâtre, malgré
d’énergiques protestations des enseignants, le russe est menacé et l’
allemand ne survit que par le choix élitiste des parents qui
recherchent les bonnes classes. On voit en direct la diversité de
l’offre pédagogique se réduire en peau de chagrin.

Pierre MALAFOSSE