Bien sûr la loi sur les retraite est passée, mais le temps que j’arrive à la retraite il en passera au moins deux autres dont au moins une favorable aux salariés. Le progrès social est inéluctable à condition de peser de façon continue dans le rapport de force.

Bien sûr les média m’expliquent que le mouvement s’étiole mais 70 % des sondés pensent, à raison, que cette réforme est injuste. Quand le feu couve sous la cendre il peut repartir au moindre coup de vent !

Bien sûr, on peut se croiser les bras en attendant le grand soir mais cela fait il vraiment avancer le schmilblick ?

Alors samedi 6 novembre on remet ça :

- 14H30 cours J. Jaurès à GRENOBLE

- 10h parking Diederichs à BOURGOIN-JALLIEU

- 10h gare Sncf à LA TOUR DU PIN

- 10h place de la République à ROUSSILLON

- 14h30 champ de Mars à VIENNE

Bon, pour ceux qui veulent une argumentation qui ressemblent moins à un billet d’humeur :
tract