Conséquence directe de la baisse du recrutement de stagiaires Copsy :

Un mouvement inter de plus en plus difficile !

Chaque année, la période du mouvement inter académique est source de stress pour les collègues titulaires demandant une mutation, parfois depuis plusieurs années, et bien sur pour les stagiaires qui redoutent une première nomination défavorable. Lorsque le calibrage (répartition des entrées possibles par académie) est paru, nous avons su que les conséquences seraient redoutables pour les candidats à une mutation et désastreuses sur le terrain pour des académies ou seuls un ou deux nouveaux collègues viendraient « compenser » en tant que titulaires parfois plus de 10 départs à la retraite !

Hélas le résultat est à la hauteur de nos craintes.

Seuls 30% des titulaires ont obtenu une mutation contre 41% en 2007.

Quant aux stagiaires, al dégradation est encore plus grande : 33% ont obtenu leur Vœu n°1 cette année, contre 63% en 2007 !

Ceci est la conséquence directe de la baisse dramatique des recrutements de stagiaires ainsi que la rigidité de l’application des calibrages.

Malgré notre insistance lors de la CAPN, nous avons pu améliorer la situation uniquement pour quatre collègues :une stagiaire, qui arrive finalement sur son V1, une autre stagiaire nommée initialement en extension qui obtient son vœu 4 et 2 titulaires sur leur vœu 1.

Un très grand nombre de nos collègues, vont donc être, ou continuer à être en très grande difficulté personnelle et souvent familiale pour exercer.