C’est par ces mots que nous réagissions, au sujet de l’Éducation prioritaire, aux propos de notre ministre déclarant à Marseille à nos collègues en Éducation prioritaire qu’ils ne faisaient pas le même métier.

À l’heure où il s’agit de déshabiller Paul, prof en classe prépa, pour habiller Jacques, prof en ZEP, cette vérité est essentielle à affirmer devant le saucissonnage que le ministère cherche à imposer pour « réformer » le Second degré.

D’importants dossiers sont ouverts aujourd’hui par le ministre : l’Éducation prioritaire, le métier et les missions (réécriture des décrets de 1950), la réécriture des programmes annoncée, les discussions autour du collège avec l’annonce de 4000 postes sur 3 ans. Ce sont des dossiers essentiels qui touchent nos conditions de travail, d’emploi et de rémunération.
Le SNES-FSU n’a pas attendu pour mobiliser sur ces dossiers à tous les niveaux. Et ces semaines qui commencent ouvrent une période décisive où nous, personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation, devons peser sur les choix qui seront envisagés par le ministre et sur leur déclinaison académique :

- où en est le chantier ouvert sur nos statuts et nos missions ?
- où en est le collège auquel on promet 4000 postes sur 3 ans (soit 1 poste de plus sur 3 ans pour 655 élèves) alors que la loi d’orientation prévoit de nouveaux cycles, un conseil CM2 / 6e, des nouveaux programmes ?
- où en est l’Éducation prioritaire avec des assises qui n’ont cherché qu’à museler les collègues, une annonce de la reconnaissance des conditions d’exercice avec une pondération dans le calcul de nos services pour une minorité d’établissements ?
- quel est l’avenir du lycée et des formations post-bacs, oubliés, voire stigmatisés par le ministère ?
- où en est la nécessaire revalorisation de nos métiers en ce 30 janvier 2014, jour de la CAPA d’avancement d’échelon des certifiés ?

Le SNES-FSU vous invite à participer nombreux à ce stage syndical pour amplifier la mobilisation pour reprendre la main sur nos métiers, notre avenir professionnel et celui du système éducatif

à la Bourse de travail de Grenoble

le jeudi 30 janvier 2014 de 9h à 16h30…

et plus en fonction des décisions d’action prises par les collègues

Il est impératif de déposer votre demande d’absence de droit avant les vacances de Noël.
Il est de même essentiel de nous signaler votre participation afin d’organiser au mieux les travaux. Plusieurs salles ont été réservées dans les locaux de la Bourse à cet effet.

Les documents préparatoires seront mis en ligne au fur et à mesure de l’actualité sur les différents chantiers ci-dessous :
- nos statuts et nos missions : http://snes.edu/Statuts-et-metiers-Education.html
- l’éducation prioritaire : http://www.grenoble.snes.edu/spip/spip.php?rubrique257
- les programmes : http://refonderprogrammesscolaires.com/

Et bien sûr toutes les pages du site nationale du SNES www.snes.edu