Le 15 mars 2018, les retraité-e-s à l’offensive !

la FSU appelle les retraité·e·s de la Fonction publique de l’État à manifester le 15 mars 2018 pour la revalorisation de leur pouvoir d’achat et l’amélioration de leurs droits légitimes.

Une longue liste de diminutions

Cette nouvelle baisse des pensions s’ajoute à une liste déjà longue de diminution du pouvoir d’achat des retraités : la CASA de 0,3 %, la suppression de la demi-part part fiscale pour les veuves et veufs, la fiscalisation de la majoration familiale et le blocage des pensions pendant 4 ans. Et comme si ça ne suffisait pas, la pension de 2018 sera à nouveau gelée et les complémentaires bloquées pour très longtemps. Le 1er janvier, arrivent les augmentations des complémentaires santé, du gaz qui prend 6,9 %, du forfait hospitalier qui passe à 20 €, des taxes sur le carburant...
Ni privilégiés, ni assistés !

Pour les organisations signataires, « La pension du retraité n’est pas une allocation sociale ni une variable d’ajustement mais un droit acquis par le travail. » Elles mettent en avant que « d’autres choix budgétaires sont possibles » , dénonçant la suppression de l’ISF pour les patrimoines boursiers et la mise en place d’une taxation plafonnée à 30 % pour l’imposition des dividendes représentent 4,5 milliards d’euros de cadeaux faits aux plus fortunés.

Lieux de manifestation :

  • dans la Drôme :
    • à Valence : 14h30 Champs de Mars
  • en Isère :
    • à Grenoble : Rue Félix Poulat 15h00
  • en Haute-Savoie :
    • à Annecy : 14h Préfecture