7 mars 2016

Nos métiers

Professeur documentaliste : un métier en tension, un combat syndical à poursuivre !

Les mois, les réformes et les nouveaux textes se succèdent, pourtant l’exercice du métier de professeur documentaliste reste un exercice périlleux au quotidien et aucune réponse satisfaisante n’est apportée aux nombreuses questions posées par la profession : quid de l’application du nouveau décret sur les Obligations Règlementaires de Service depuis la rentrée ? La mise en place de l’Education aux Médias et à l’Informations à la rentrée 2016 se fera-t-elle avec ou sans les professeurs documentalistes ? Quelle place pour le professeur documentaliste dans la réforme du collège ? Comment améliorer nos conditions de travail ?

Le SNES-FSU de Grenoble organise un stage sur le métier de professeur documentaliste destiné à tous les collègues syndiqués ou non,

mardi 26 avril 2016, à partir de 9h15
à la Bourse du travail de Grenoble,

en présence de Virginie PAYS, du groupe Documentation national.

Demande d’autorisation d’absence de droit à déposer avant le samedi 26 mars.

S’informer …
Au programme de cette journée, des informations sur l’actualité et les apports des différents textes publiés ces derniers mois pour la profession et en particulier :
-  L’Education aux Médias et à l’Information (programme publié au BO spécial n°11 du 26 novembre 2015) : la formalisation de contenus en Information-Documentation est une demande du SNES depuis plusieurs années déjà, l’EMI est-elle (enfin ?) la réponse à notre demande ? Quid de sa mise en place à la rentrée 2016 ? Quel impact sur notre métier et nos conditions de travail ?

-  Obligations Réglementaires de service : Que dit le texte du décret n° 2014-940 du 20 août 2014 et celui de la circulaire ? Un 1er bilan de l’application du décret dans les établissements depuis la rentrée et des multiples interprétations académiques sera fait. Quelles réponses face à nos chefs d’établissement qui semblent toujours méconnaitre notre métier et ses spécificités ? Quelles revendications pour une amélioration de nos conditions de travail ?

Et se mobiliser collectivement pour faire entendre nos revendications pour la profession et obtenir des avancées concrètes !

Pour faire entendre nos voix, la présence d’un maximum de collègues est indispensable.
Merci de signaler votre présence à la section académique du SNES-FSU.

Nous vous espérons très nombreux à cette journée !