26 septembre 2021

Sections départementales

1er octobre 2021 : Mobilisation des retraités

« Bien vivre sa retraite, une exigence ! »

L’intersyndicale des retraités de Haute-Savoie appelle à un Rassemblement/manifestation le vendredi 1er octobre à 14 H à la Préfecture d’Annecy,
dans le cadre de la journée de mobilisation nationale appelée par l’intersyndicale des retraités CGT, FO, FSU, Solidaires, CGC, CFTC, FGR, LSR, Ensemble et Solidaires.

Dans ce cadre, l’intersyndicale des retraités tiendra
un POINT- PRESSE à 13H30
le Vendredi 1er octobre devant la Préfecture.
Vous y êtes cordialement invité(e)s.

Communiqué de presse :
Les raisons de la mobilisation des retraités ne manquent pas, parmi elles :
Pouvoir d’achat : l’inflation repart ! + 8 % pour le gaz et l’électricité va suivre.
Depuis janvier 2021, hausse des prix de + 1,3 %.
Sur un an : + 1,6 %.
Pour y faire face, les retraités ont eu :
+ 0,4 % au 1er janvier pour les retraites de base du privé comme du public,
+ 1 % pour les complémentaires du secteur privé.
Clairement, le compte n’y est pas ! Une étude du ministère (DREES) de juin 2021 estime qu’à fin 2019, les pensions de retraite ont diminué de 1,1 % en euros constants. Et cela dure depuis 8 ans !
Rappelons que les retraités sont ponctionnés de 5 milliards part an depuis 2018.

Santé : les retraités n’oublient pas que les résidents des EHPAD ont été interdits d’accès aux urgences pendant des mois. Loin d’être protégés, ils ont été les sacrifiés du fait du manque de lits de réanimation. Et les suppressions de lits continuent, par milliers. Encore moins de lits pour l’hôpital ! Et encore moins de personnels avec les suspensions !

Autonomie : quel avenir pour les très âgés et les personnes en perte d’autonomie alors que la loi tant de fois promise est annulée ? La « 5e branche » de la Sécurité sociale est plus une menace de nouveaux prélèvements sur les revenus des retraités qu’une garantie de prise en charge des personnes très âgées. Et qu’en est-il du ratio de 1 agent pour 1 résident dans les EHPAD promis par la loi « Grand âge » de 2004 ?

Services publics : Le fossé s’élargit entre les retraités âgés et les services publics essentiels. C’est la course à la « dématérialisation », encore plus d’internet, encore moins de points d’accueil et de contact pour les anciens !

Le Pôle des retraités de la fonction publique (sous-officiers, officiers mariniers, policiers, gendarmes, postiers) a d’ailleurs décidé de s’associer aux rassemblements du 1er octobre