La CA académique réunie le mercredi 12 mars a adopté le texte suivant à partir d’un projet présenté par les élus « unité et action ».

Dans le contexte actuel d’attaques contre le Service Public (rapport Pochard, Révision Générale des Politiques Publiques, suppressions massives d’emplois transformés en HSA) et en l’absence de réponse aux revendications salariales, les actions menées par les personnels et leur S1 dans l’académie de Grenoble ont pris les formes suivantes :

Paul Héroult, le 6 février


  • refus massif de DGH accompagnés de motions soutenues par les parents d’élèves et les élèves
  • boycott d’examens blancs
  • « zéro projet »
  • distributions de tracts destinés à l’opinion publique (péages, marchés, etc)
  • grèves locales, blocus et manifestations de lycéens, audiences
grève aux Catalins


En raison de l’ampleur des suppressions de postes prévues, de leur inadéquation avec la réalité du terrain et devant les difficultés de réaffectation, les services du rectorat et des IA font actuellement pression sur les collègues concernés par une mesure de carte scolaire pour qu’ils demandent des temps partiels et acceptent la bivalence et des compléments de services illégaux. Par ailleurs les projets de répartitions de moyens par discipline ne correspondent déjà plus à ceux qui ont été soumis et discutés dans les CA.

La CA académique appelle à poursuivre et développer les actions locales et de secteurs qui associent collèges et lycées

Actions locales

 ; la campagne en direction des parents et de l’opinion publique doit être amplifiée. La section académique continue à recenser et diffuser les multiples initiatives.

Réunion publique à Albertville

La CA appelle à assurer le succès de la journée nationale de grève et de manifestation du 18 mars pour condamner les suppressions de postes, le recours aux heures supplémentaires et dénoncer le rapport « Pochard ». Ce rendez-vous doit être l’occasion de fédérer ces initiatives et de préparer les suites nécessaires lors d’AG d’établissement ou de secteur.

La CA académique propose à la CA nationale de faire du 27 mars, date du procès de notre collègue de Berlaimont, une nouvelle journée de grève pour la dignité, la reconnaissance et la revalorisation de nos métiers.

Elle appelle à participer à toutes les manifestations interprofessionnelles à caractère national du 29 mars pour les salaires, les retraites et le pouvoir d’achat.

Elle appelle les S1 et les syndiqués à faire du congrès académique des 3 et 4 avril un temps fort d’action et de réflexion sur les questions posées aujourd’hui à nos métiers et à la Fonction publique en général.

Pour : 24

Contre : 0

Abstentions :3

RV : 0