En Ardèche comme partout ailleurs, nous sommes à quelques jours de la pré-rentrée dans les collèges et les lycées.

Nos collègues AED ont déjà repris leur service et travaillent à l’organisation du retour des élèves. Certaines enseignantes ont reçu leur emploi du temps quand d’autres devront attendre patiemment la fin des discours du vendredi pour savoir comment s’organisera leur semaine de travail. Et de nombreux collègues TZR ou contractuel-les ne savent encore rien de leur affectation pour septembre. Chacun et chacune se concentrera donc d’abord sur la gestion de sa rentrée mais l’actualité syndicale devrait se charger rapidement.

Car le gouvernement, lui, a déjà fait sa rentrée, avec les premières annonces et les premières attaques contre les retraité-es notamment. La « concertation » Action Publique 2022 va se poursuivre avec entre autres le chantier « Dialogue social », ce projet de casse du paritarisme avec fin de la participation statutaire des agent-es à la gestion de leurs carrières à travers leurs élu-es. Première étape de mobilisation : une pétition attend nos signatures sur le site de la FSU : http://fsu.fr/Petition-pour-le-respect-de-nos-droits-PAS-TOUCHE-AUX-CAP-ET-CHSCT.html .

Ce projet donne encore plus d’importance aux élections professionnelles qui se tiendront fin novembre : la participation des collègues devra être massive, et ce, malgré le vote électronique. Il faudra voter et faire voter FSU. Les moyens mis à disposition de notre fédération et ses syndicats pour les 4 années à venir en dépendent.

Le SNES n’est fort que de ses adhérent-es : (re)syndiquons-nous sans attendre et syndiquons autour de nous.

La section départementale d’Ardèche

C'est la rentrée !