8 janvier 2019

Sections départementales

Enfants de migrant·e·s à l’École de la République

logo archives

Cet article n'est probablement plus d'actualité

Trente sept stagiaires de la Drôme et de l’Ardèche avaient répondu présent·es ce jour-là et les interventions de Marion Huissoud-Gachet (juriste de l’association PasserElles buissonnières à Lyon) et de Mireille Peloux (enseignante ayant participé à la création du Réseau Éducation Sans Frontières) ont été jugées passionnantes, riches et pertinentes.

L’un des objectifs de la formation était de faire le point sur la récente loi Collomb « Asile et Immigration ».

Cette loi qui a permis au gouvernement d’allonger la durée maximum d’enfermement en Centre de Rétention Administratif (CRA), sans interdire l’emprisonnement des enfants, de raccourcir de moitié (15 jours au lieu d’un mois) les délais d’appel en cas de rejet d’une demande d’asile, d’autoriser le recours accru aux audiences vidéo, d’assortir les fameuses Obligations à Quitter le Territoire Français (OQTF) d’une interdiction de retour sur le territoire français pour celles et ceux qui ont déjà été expulsé·es, d’introduire un nouveau délit de franchissement de frontière sans autorisation passible d’un an d’emprisonnement ...

(Extrait des Pages Ardéchoises n°94 - Article complet à lire ci-dessous)