14 septembre 2017

Sections départementales

Réunion TZR : beaucoup de questions...

... malgré le peu de participants.

Les diverses situations présentées par les collègues TZR présent.e.s ont montré la nécessité d’un accompagnement syndical pour faire valoir ses droits et éviter d’être (trop) maltraité.e.

Seulement cinq TZR à cette réunion d’information organisée par les sections drômoise et ardéchoise du SNES. Faut-il y voir une conséquence de la fermeture de nombreuses zones de remplacement lors des mouvements des dernières années ? Un défaut d’information des TZR de nos départements ? Un format de réunion peu adapté aux disponibilités de ces collègues ? Nous organiserons peut-être une seconde rencontre dans l’année scolaire pour celles et ceux qui auraient raté ce rendez-vous de rentrée.

Car même en nombre réduit, les TZR présent.e.s ont présenté un panel assez large des problèmes susceptibles de toucher un.e remplaçant.e en début d’année. Voici un florilège des questions posées :
- Si je suis affecté.e dans plusieurs établissements, où dois-je signer mon PV ? Y en a-t-il plusieurs ?
- L’établissement de rattachement peut-il changer sans mon accord ? Puis-je demander à en changer ?
- Si je n’ai pas d’affectation, dois-je prendre la classe d’un collègue absent dans mon établissement de rattachement ?
- Suis-je obligé d’avoir le permis de conduire ?
- Quel délai avant la prise de service au début d’un remplacement ?
- Que faire en cas d’un arrêté d’affectation antidaté ?
- ISSR ou frais de déplacement ?
- Comment dois-je gérer les heures annualisées ?
- Que se passe-t-il quand mon service de remplacement ne permet pas d’atteindre mon maximum de service ?
- Suis-je obligé d’être professeur principal ?
- Puis-je dire non à un chef d’établissement ?

Si vous vous posez une ou plusieurs de ces questions, prenez contact avec le SNES dans votre département (ou au niveau académique). Il est aussi possible de trouver les réponses dans le mémo TZR du SNES téléchargeable sur le site national du SNES (lien ci-dessous).