logo PsyEN

Cette CAPA était la première de l’année 2019 et la première pour la nouvelle mandature.
Nous avons lu une déclaration liminaire que vous pouvez télécharger ci-dessous :

Vous trouverez ci-dessous les réponses de l’administration aux questions que nous avons posées.

Concernant le mouvement intra :

Nous avons rappelé le « cafouillage » de l’année dernière au moment du mouvement et tout particulièrement concernant les PsyE-EDA (documents communiqués tardivement, postes vacants non remontés pour le mouvement notamment pour les EDA en Haute Savoie et Ardèche, peu de communication entre le Rectorat et les DSDEN....)

Le DRH a promis une meilleure communication d’informations entre Rectorats, DSDEN, et IEN. Pour éviter les problèmes de l’an passé concernant le mouvement Intra (surtout pour les EDA), Mr Jaillet a signalé qu’aurait lieu un GT préalable.

Concernant le formation continue :

Nous avons réitéré notre demande d’un plan de formation continue « cœur de métier ».Ellen Thompson (CSAIO) a rappelé qu’un travail de recensement des demandes a été effectué lors du séminaire commun Psy EN EDA et EDO (27 novembre 2018) afin de mettre en œuvre au plus vite les formations correspondant aux demandes priorisées. Cinq thèmes sont ressortis, ils sont communs aux deux spécialités :

  1. prévention du harcèlement et climat scolaire
  2. gestion de crise
  3. analyse de pratique
  4. neurosciences et troubles des apprentissages
  5. tests dont WISC 5
    Pour les PsyEN- EDA MR C. Dasseux (IEN) avait été nommé comme référent EDA et interlocuteur privilégié. Cependant, pour le sujet spécifique de la formation il est envisagé de nommer un référent par département.

Concernant le remplacement des PsyEN :

La FSU a proposé la création d’un pôle de remplacement constitué de titulaires remplaçants ( à l’image des TZR qui existaient dans le second degré).
Le DRH a répondu négativement sur la mise en place de moyens de TRZ‌ PSYS.
Le nombre de postes vacants est tel que tous les titulaires sont affectés sur ces postes vacants.

Concernant les CIO et les DRONISEP :

Ellen Thompson (CSAIO) a répondu aux questions que nous avons posées sur le positionnement du Rectorat face à la Région et sur la connaissance qu’elle pouvait avoir de l’évolution de la mission « N. Mons/ P. CHarvet » :
Les CSAIO, dont Ellen Thompson, ont été entendus en décembre 2018 dans le cadre du rapport Charvet-Mons.

  • Il existe une forte volonté ministérielle de rapprocher les PsyEN-EDO des établissements scolaires. De fait, à terme ils seront rattachés aux établissements scolaires.
  • Nous avons demandé à la CSAIO sont propre positionnement et de le communiquer à l’ensemble du personnel. Elle nous a répondu qu’elle avait fait remonter la nécessité de maintenir un service public maillant le territoire. Elle n’a pas répondu à la question précise du nombre de CIO. Il semble que même si l’administration défend la présence de CIO sur les territoires , elle ne s’engage pas sur le maintien de tous les CIO.

La CSAIO a rappelé que depuis 2 semaines les Régions avaient récupéré une mission d’information mais qu’elle ne leur appartenait pas entièrement et que les Régions étaient plus ou moins prêtes à assumer cette mission.
Concernant AURA, il y a une demande des 3 CSAIO pour savoir qui est le référent Région concernant cette mission. Ils insistent pour avoir le nom d’un interlocuteur privilégié afin de co-rédiger la répartition des rôles et l’évolution des missions des services de l’EN.

Parallèlement, est en train d’être rédigé un document sur l’évolution des SAIO, mais cette fois les CSAIO ne sont pas associés.

Concernant les DRONISEP, une directrice a été nommée dont le rôle est de faire remonter les demandes des collègues de l’ONISEP : Anne Ballereau. La CSAIO pense que le transfert des postes aux Régions ne se fera pas avant le 1erjanvier 2020.

Question spécifique sur le Mondial des Métiers suite à l’interpellation d’Ellen Thompson :

Les trois CSAIO ont eu une visioconférence. Il y a très peu d’inscrits au Mondial. Nous avons expliqué à l’administration que suite à des intersyndicales, une décision de non participation a été votée. Ce mouvement semble être bien suivi. Par contre, le personnel sera présent devant le mondial pour expliquer aux parents, aux élèves le projet du ministère, les dangers qui pèsent sur le service public. Nous avons rappelé à la CSAIO que la FCPE s’était prononcée à un niveau national contre la fermeture des CIO (voir pétition nationale).

Les élu e s en CAPA du SNUipp/FSU et du SNES/FSU