Tout va bien ami, tout va bien

Digression égocentrée du titre d’Orelsan « Tout va bien »

En attendant de retrouver mes ami(e)s CPE en stage à Grenoble le 1 décembre un peu de sourire en musique
Si le CPE s’agite pour éviter les brassages au self, c’est qu’il aime faire maître d’hôtel.
S’il distribue les couverts et recharge le gel, c’est qu’il est très actif.
Si un jour, il n’a plus le temps de recevoir les élèves et faire tout simplement son métier, c’est parce qu’il n’y a pas de problème, personne n’a besoin de lui.
Tout va bien
Tout va bien
Ami, tout va bien
Tout va bien
Tout va bien
S’il gère les transports et la distribution des livres, c’est juste qu’il est rudement efficace.
S’il saisit les nouveaux inscrits sur Siècle, et fait remettre les masques sur le nez, c’est parce que lui seul sait faire.
Si un jour, son bureau est fermé, c’est grâce à l’institution, à la maison de repos MGEN, les pieds en éventail du tranxène dans son cocktail.
Tout va bien,
Tout va bien
Ami, Tout va bien
Tout va bien
Tout va bien