Colloque à l’initiative de
la Commission académique Actifs / Retraités du SNES :

Les solidarités au cœur de notre modèle social
Jeudi 25 janvier de 9h à 17h
Bourse du Travail de Grenoble
Avec la participation de Benoît TESTE, co-secrétaire général du SNES
et de Frédéric PIERRU, universitaire et sociologue,
spécialiste des politiques publiques de santé.


Syndiqués, nous sommes dans une organisation fondée sur la solidarité entre les salariés quels que soient leur âge, leur secteur d’activité, leur métier, leur qualification. Que n’a-t-on manifesté en scandant solidarité entre le public et le privé, solidarité entre les titulaires et les non-titulaires, solidarité entre les actifs et les retraités !

Qu’est-ce que l’on met derrière ce mot ? Quelles en sont ses formes et ses modalités d’organisation ? Quelles sont les logiques qui se complètent ou s’affrontent ?
La solidarité collective que nous connaissons, comment s’est-elle construite ?

Un projet de « société juste et solidaire » est inscrit dans le programme du CNR, Conseil National de la Résistance. Il s’illustre avec la création en 1945-46 de la Sécurité sociale dans le principe fondateur : « de chacun selon ses moyens à chacun selon ses besoins ». Nait alors un financement fondé sur les cotisations sociales. Mais qu’est-ce que ça signifie et comment ça fonctionne ? Comment ça a évolué, par exemple avec la CSG (Contribution Sociale Généralisée) ? Qu’est-ce qui se joue aujourd’hui autour des réformes déjà engagées depuis 20 ans et de celles que Macron met en train ?

Le réalisateur, Gilles Perret, redonne vie dans son film « La Sociale » aux principes de la « Sécu » et à la figure d’Ambroise Croizat, son fondateur. « Quand ils ont créé la Sécu en 1945, la seule question qu’ils ne se sont pas posée c’est combien ça allait coûter. On estimait que c’était trop important d’avoir accès à la santé et à des retraites décentes », constate Gilles Perret. Soixante-dix ans plus tard, quand on parle de la Sécu, c’est pour évoquer le « trou » et la lourdeur d’une machine bureaucratique. Il ajoute aussi : «  Je voulais faire un film positif. Aujourd’hui on grogne sans cesse, on dit que tout va mal, mais le film montre que quand on se met tous ensemble, on arrive à créer de la solidarité et un rapport de forces ».

Et si on se mettait ensemble dans notre organisation syndicale pour tenter de le faire ?

Pierre Laroque, haut fonctionnaire chargé de rédiger les textes réglementaires organisant la Sécu disait : "La solidarité n’est pas un sentiment inné, il faut donc l’éduquer." Le défi est de s’approprier et de faire vivre cette solidarité porteuse d’avenir et de progrès social tant pour les jeunes que pour les moins jeunes.

Nous sommes tous concernés. Soyons nombreux le 25 janvier !


Voir ci-dessous le programme et l’affiche du colloque et aussi, en forme d’intro, une brève ( 13’ ) et stimulante présentation de l’histoire de la Sécu - et des enjeux des débats actuels autour de celle-ci - par l’historienne Mathilde Larrère ( émission du site "Arrêt sur Images" - janvier 2017 ), aux côtés de notre invité, Frédéric Pierru, et de Gilles Perret ( réalisateur du film " La Sociale " ).

.

.
L’émission complète " Sécu : Parlons du trou de mémoire et non du trou financier " dont est extraite cette chronique se trouve ici, sur le site de @sI ( 1h environ, accès réservé ).


- PROGRAMME -
  • Introduction
    • Qu’est-ce que la solidarité ?
    • Des solidarités traditionnelles (par ex. familiales) aux solidarités collectives et publiques
  • I) Historique des solidarités collectives
    • 1°) Sociétés de secours mutuel et sociétés de prévoyance, de bienfaisance, la Mutualité
    • 2°) Protection sociale et solidarités collectives
      Pour faire face aux risques sociaux, plusieurs logiques d’assistance, d’assurance ou libérale …
    • 3°) Programme du CNR : de la naissance de la « Sécu »
    • 4°) Évolution de la Protection sociale
  • II) Des conceptions qui se complètent et/ou s’affrontent aujourd’hui
    • 1°) Bénévolat, rôle des « aidants », rôle des associations, services civiques
    • 2°) Programme Macron et application
      Assurance chômage et PLFSS 2018 (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale)
  • III) Les solidarités porteuses d’avenir
    • 1°) Quels besoins ? Quels financements ?
      Ex : La « Reconquête » de la Sécurité Sociale ou le « 100% Sécu »
    • 2°) Quelles propositions syndicales pour notre projet de société solidaire ?
      Ex : Quelle « sortie » du travail : fins de carrière, questions de santé ? Comment trouver une voie/x pour convaincre les plus jeunes qu’ils auront droit eux aussi à une retraite solidaire ?
  • Conclusion *
    • Comment mener les futures luttes (Sécurité Sociale, retraites …) dans le SNES ? Dans la FSU ?
    • Avec qui les mener (autres organisations syndicales ? mouvement social ? …)

.

Pensez à vous inscrire à cette journée en envoyant un mail à la section académique portant la mention "Inscription Colloque Solidarité"
et, pour les actifs, veillez à bien déposer, au moins un mois à l’avance, une demande d’autorisation d’absence auprès du secrétariat de votre établissement ( avant les vacances de Noël ).

.

Affiche du colloque Solidarité