11 avril 2019

Mutations et carrières

CAPA PsyEN avancement accéléré d’échelon

logo PsyEN

Compte rendu de la CAPA « avancement accéléré d’échelon » Mercredi 3 avril 2019

Présents-es pour l’administration :

  • Fabien Jaillet : DRH, Ellen Thompson : CSAIO, Claudine Hétroy : IEN-IO, Mme Mary : chef d’établissement
  • Pour le service de la DIPER- E : M. Laurent Villerot, M. Fabien Rivaux Mme Christine Durand-Poudret

Déclaration liminaire à télécharger ci-dessous :

I) Réponses de l’administration concernant les problématiques soulevées dans la déclaration liminaire

  • Concernant le personnel de l’ONISEP : Fabien Jaillet, DRH, nous assure qu’un accompagnement similaire à celui mis en place pour les collègues contractuels non titulaires du M2 de psychologie, sera proposé pour les contractuels des DRONISEP. Les collègues pourront être accompagnés s’ils le souhaitent par une organisation syndicale.
  • Concernant la suppression du poste de DCIO à Alberville au profit du SAIO et le fait de nommer un seul DCIO pour les deux CIO : le DRH argumente en disant qu’il s’agit de deux petits CIO et met en avant la nécessité de renforcer le SAIO.
  • Ellen Thompson évoque le plan de formation qu’elle a transmis à la rectrice. Les thèmes sont ceux qui sont ressortis lors du séminaire du 27 novembre 2018 :
    • Harcèlement, climat scolaire
    • Gestion de crise et cellule d’écoute
    • Analyse de la pratique (pour les volontaires)
    • Les outils des PsyEN
      A ces thèmes, s’ajouteront les formations pour tout ce qui est statutaire comme les préparations aux concours.
      Le plan de formation doit être validé par la rectrice. Il sera présenté dans le PAF 2019.

II) Concernant l’ordre du jour de la CAPA :

  1. Congés formation :
    Un congé formation a été accordé à un PsyEN EDA. Au total il y a eu 6 demandes EDA et aucune pour les EDO. La collègue EDA est détachée dans le corps des PsyEN, il faudra donc qu’elle réintègre administrativement le corps des P.E. pour bénéficier du congé formation.
  2. Temps partiel : une contestation d’un refus de temps partiel. L’administration invoque la nécessité de service.
  3. Avancement accéléré d’échelon :
    • Passage du 6e au 7e échelon : il y avait 7 promouvables. Deux collègues ont été promus (un EDO et un EDA).L’avis porté était excellent pour l’un, très satisfaisant pour l’autre. Les reliquats de l’année dernière (0,50) additionnés à ceux de cette année (0,10) ne permettent pas une promotion supplémentaire. Ils seront comptabilisés l’année prochaine (0,60%)
    • Passage du 8e au 9e échelon : Il y avait 8 promouvables, deux collègues ont été promus. Il reste un reliquat de 0,40%, à reporter l’année prochaine. L’avis porté était excellent pour les deux collègues.

Certains avis n’apparaissent pas car les collègues peuvent refuser l’entretien de carrière, ou sont en congés maladie ou de maternité. Nous soulignons la différence de traitement entre hommes et femmes puisque les collègues femmes peuvent prendre du retard dans leur carrière dès lors qu’elles ne pourront pas avoir l’entretien de carrière. Selon le DRH les inspecteurs-trices connaissent bien les PsyEN et porteront un avis même s’il n’y a pas d’entretien de carrière.
L’avis est prépondérant dans le barème aussi il peut être contesté. Il faut faire un recours gracieux auprès de la rectrice dans les deux mois suivant la notification de l’avis, puis faire un recours auprès de la CAPA.

Les élues SNES-FSU
Pour les PsyEN-EDO et DCIO

Marion De Saint Jean
Frédérique Pénavaire