12 janvier 2023

Vie syndicale et stages

Semaine d’action : mobilisé·es dans l’éducation le 17 janvier, en grève pour les retraites le 19 janvier 

Éducation : un mois de janvier déterminant

Les enjeux de ce début d’année 2023 sont déterminants pour l’avenir de notre système éducatif : salaires, conditions de travail, métier, avenir du 2nd degré avec la réforme de la voie professionnelle.

Sur les salaires, les mesures annoncées ne sont pas à la hauteur du déclassement salarial que subissent nos professions et le pacte annoncé par Emmanuel Macron est synonyme de travailler plus pour gagner plus, mais comporte aussi de lourdes menaces pour nos statuts. À l’heure où la crise du recrutement s’enracine et où de plus en plus de personnels quittent l’Éducation nationale, cette politique est inacceptable et irresponsable.

Par ailleurs, la réforme de la voie professionnelle, la poursuite d’une politique éducative creusant les inégalités ou encore les suppressions de postes constituent une dégradation du service public d’éducation que nous devons combattre. 

Retraites : une réforme brutale et injuste

Elisabeth Borne a annoncé des mesures brutales et injustes contre nos retraites contre lesquelles il nous faut lutter, leur application constituerait une immense régression des droits des salarié-es alors même que rien ne justifie cette réforme si ce n’est une obstination politique et idéologique, celle de faire porter sur les salariés, et non sur les plus riches, le financement de notre système de retraites.

Le SNES et la FSU sont engagés sur toutes les mobilisations !

Le SNES et la FSU agissent et mobilisent pour combattre la dégradation annoncée du service public d’Éducation, mais aussi au sein de l’interpro pour gagner sur les retraites. Pour cela, dès la semaine prochaine, nous proposons d’organiser plusieurs temps forts de mobilisation afin de réunir les conditions pour gagner sur nos revendications salariales et obtenir l’abandon de cette réforme des retraites.

Mardi 17 janvier : journée d’action pour l’Éducation

Pour une revalorisation de l’ensemble des personnels tout de suite sans condition, pour le retrait de la réforme de la voie pro, pour nos conditions de travail.

Cette journée de mobilisation est élargie à diverses modalités d’action : rassemblements, conférence de presse, tractage, happening, grève là où cela est possible etc. Le SNES et la FSU travailleront à rendre visible l’ensemble de ces initiatives.

Dans notre académie, les dégradations de nos conditions de travail continuent avec la suppression de 9 moyens d’enseignements (5 postes et 4*18 HSA), alors que les effectifs continuent d’augmenter avec 193 élèves attendu·es en plus en collèges, 126 en voie professionnelle et 96 en LGT.

Les récentes annonces ministérielles sur la classe de Sixième prévoit également la suppression de l’enseignement de technologie en collège pour introduire des groupes de niveaux en français et mathématiques, les fameux fondamentaux, qui pourraient être pris en charge par des professeur·es des écoles.

Alors que les discussions salariales vont reprendre dans quelques jours, c’est le moment d’agir, de peser pour gagner ! Cette journée de mobilisation doit permettre de rendre visible les besoins pour l’École et ses personnels avant de poursuivre les actions à tous les niveaux.

Les rendez-vous dans l’académie :

- 07 : organiser des heures d’information syndicales, ou des réunions sur le temps de midi, jusqu’au 17 afin d’aborder ces sujets, faire une action devant votre établissement le 17 avec photo, article à la presse et copie au SNES-FSU...

- 26 : organiser des heures d’information syndicales, ou des réunions sur le temps de midi, jusqu’au 17 afin d’aborder ces sujets, faire une action devant votre établissement le 17 avec photo, article à la presse et copie au SNES-FSU...

- 38 : rassemblement à Grenoble devant le rectorat à 12h30 ; organiser des heures d’information syndicales, ou des réunions sur le temps de midi, jusqu’au 17 afin d’aborder ces sujets, faire une action devant votre établissement le 17 avec photo, article à la presse et copie au SNES-FSU...

- 73 : rassemblement à 18h place de Genève, devant les Halles de Chambéry ; organiser des heures d’information syndicales, ou des réunions sur le temps de midi, jusqu’au 17 afin d’aborder ces sujets, faire une action devant votre établissement le 17 avec photo, article à la presse et copie au SNES-FSU...

- 74 : conférence des presse à 11h au local de la FSU d’Annecy, puis rassemblement place de la Libération à Annecy (devant Bonlieu) à 14h30 ; organiser des heures d’information syndicales, ou des réunions sur le temps de midi, jusqu’au 17 afin d’aborder ces sujets, faire une action devant votre établissement le 17 avec photo, article à la presse et copie au SNES-FSU...

Le matériel pour mobiliser :

Tracts et visuels sur le site du SNES-FSU national.

Jeudi 19 janvier : journée de grève et de manifestations contre le projet de réformes des retraites

Soyons toutes et tous en grève pour une première étape dans l’indispensable mobilisation pour gagner pour nos retraites ! Cette première journée, point de départ d’un processus de mobilisations qui s’inscrira sur la durée, doit être la plus massive possible dans tous les secteurs d’activités et notamment dans la Fonction publique. L’intersyndicale se revoit dès le 19 au soir pour décider de suites rapides

Les rendez-vous, appel et outils pour la journée de grève interpro sont disponibles sur cette page.

Pour le SNES et la FSU, il est indispensable de mener les combats de front, sans abandonner les questions éducation. Réussir et articuler ces deux temps forts est indispensable pour gagner sur nos revendications salariales et obtenir l’abandon de cette réforme des retraites. Qualité du service public, salaires, retraites, il s’agit à chaque fois d’une question de répartition des richesses, le gouvernement ouvre plusieurs fronts, soyons présent·es sur tous !