26 mars 2019

Vie syndicale et stages

Congrès d’étude des 10 et 11 avril 2019 : L’affaire de tous !

Liberté pédagogique, management et syndicalisme seront les thèmes abordés lors de notre prochain congrès d’étude les mercredi et jeudi 10 et 11 avril 2019.

Emmanuel Séchet, nouveau secrétaire national en charge des questions intercatégo, et qui a travaillé notamment sur la circulaire prof principal, accompagnera nos travaux.

L’objectif de ce congrès est de prendre un temps un peu déconnecté pour réfléchir comment, ensemble, être mieux acteur et libre dans nos métiers ; pas « indépendant », mais riche de nos expériences et savoir-faire professionnels, ces éléments-mêmes qui font que nous pouvons légitimement être fier de construire demain !
Dans le contexte d’un gouvernement qui cherche à dynamiter tout le système, qu’il s’agisse du bac ou des contenus disciplinaires, qui entend museler la profession et éviter toute contestation, sans aucun profit d’aucune sorte pour nos élèves, bien au contraire, nous proposons de travailler sur ce que contient la communication officielle, mais aussi tout ce que nous pouvons faire pour briser ce cadre, voire cette tentative de caporalisation :

  • école de la confiance (réformes, évaluations nationales, professeur principal, orientation, programmes, bac...)
  • liberté pédagogique, travail en équipe, interdisciplinarité au regard de toute la « bienveillance » du management, des fonctions d’encadrement, du conseil pédagogique,
  • intervention syndicale... quelles actions syndicales ?

Nous aborderons aussi bien sûr les questions de Fonction publique, services publics, réforme des retraites : comment organiser la riposte ?

Ce temps fort doit nous permettre aussi de renforcer notre outil syndical : c’est notre bien commun ; donc continuer à proposer, et plus que jamais la syndicalisation à tous celles et ceux qui hésitent encore, ont remis à plus tard...
Inciter le plus grand nombre à venir au congrès, à prendre ce temps de réflexion sur notre travail. Parce que c’est à nous d’avoir la parole, d’être à l’offensive sur nos métiers ; c’est notre affaire !
Nous le savons, plus encore cette année, la situation est devenue très brutale : les réformes mettent les
collègues en situation de grande tension, des effectifs partout en hausse, un climat délétère, des relations avec les parents qui se durcissent vite quand leur rapport souvent complexe à l’école est instrumentalisé.

Dans ce contexte, quelle est la nature du syndicalisme que nous voulons construire pour y trouver des
réponses ? Comment chacun, chacune peut-il/elle y trouver sa place, y apporter sa part et ses questions
pour construire ce collectif dont nous avons tant besoin ?

Soyons très nombreux-ses les 10 et 11 avril et inscrivez-vous vite !

Vous trouverez ci-dessous le déroulé du congrès, la convocation et les modalités pratiques.